Accueil > Wallonie picarde > Actualités > 42 candidat.e.s mobilisé.e.s / 3 bourgmestres engagé.e.s pour la prise en (...)

22 octobre 2018

42 candidat.e.s mobilisé.e.s / 3 bourgmestres engagé.e.s pour la prise en compte des personnes qui vivent l’illettrisme dans leur commune.

Pour lutter pour le droit à l’alphabétisation dans leur commune et contre les discriminations liées à l’illettrisme ; les candidat.e.s de Wapi ont manifesté l’intérêt de rencontrer les militant.e.s de Lire et Écrire.

A l’initiative de ses militants, l’asbl Lire et Écrire Wapi a envoyé le 22 août dernier un courrier à plus de 200 candidat.e.s qui briguent un mandat aux prochaines élections communales d’octobre à Tournai, Mouscron, Ath et Lessines. Dans ce courrier, le groupe rappelait aux candidat.e.s qu’aujourd’hui encore plus d’un adulte sur dix est en situation d’illettrisme dans leur commune ; ce qui représente approximativement plus de 4000 personnes à Tournai, plus de 3000 à Mouscron, près de 2000 à Ath et plus de 1000 à Lessines.

Au-delà de ce constat, les candidat.e.s étaient invité.e.s à répondre avant le 1er septembre en renvoyant le bulletin suivant :

  • Oui je souhaite vous rencontrer pour échanger sur cette problématique
  • Non je ne souhaite pas vous rencontrer pour échanger sur cette problématique
  • Je vous renvoie par courrier mes propositions de campagne pour ce problème

Le fait est qu’aucun bulletin n’a été renvoyé au collectif pour la simple est bonne raison que l’ensemble du courrier avait été imprimé dans une typographie totalement incompréhensible.

Certain.e.s candidat.e.s ont compris d’où venait le courrier sans pour autant en comprendre le sens. Ils nous ont contactés par mails. D’autres ont interpellé et réagi sur les réseaux sociaux… D’où pouvaient bien venir ces courriers ?

Les candidat.e.s ont donc reçu une seconde fois la même lettre cette semaine mais cette fois-ci la typographie était lisible mais le courrier été floqué d’’un « RAPPEL » inscrit en lettre rouges majuscules.

Suite à cette action, quatre soirées ont été organisées par le Collectif de militant.e.s de l’association.

À Ath, Lessines, Mouscron et Tournai, ce sont au total 42 candidat.e.s qui ont participé à ces actions de sensibilisation et de co-construction. Après un aperçu de la situation de l’illettrisme au sein de leur commune, les représentant.e.s de différents partis ont été amené.e.s à réfléchir aux difficultés que peuvent rencontrer des personnes en situation d’illettrisme au sein de leur commune. L’ensemble des situations posant problème a ensuite été confronté aux situations vécues par les apprenant.e.s.

Au cours de ces soirées, candidat.e.s et membres du collectif ont ensuite imaginé des solutions pour lever ces difficultés et ainsi diminuer les sources d’exclusion dont peuvent être victimes les personnes en raison de leur faible maîtrise des savoirs de base… Les candidat.e.s ont enfin été invité.e.s à prendre des engagements pour favoriser le droit à l’alpha dans leur commune et lutter contre les discriminations liées à l’illettrisme.

Notons qu’après le scrutin, on peut se targuer d’avoir eu la participation des nouveaux bourgmestres d’Ath, Lessines et Mouscron.

La suite du travail consistera à ré interpeller les nouveaux élus une fois en fonction afin d’opérationnaliser les pistes d’actions imaginées par chacun.e. d’entre eux/elles.