Maintenance du site de Lire et Écrire.
Ce mercredi 18 juillet, notre site web sera temporairement inaccessible à partir de 10h.
Veuillez nous excuser pour ce désagrément.

Accueil > Le Mouvement > Campagnes > Journée internationale de l’alphabétisation : 8 septembre 2011 > 8 septembre 2011 : Dossier de presse

8 septembre 2011 : Dossier de presse

À l’occasion de la Journée internationale de l’alphabétisation, le 8 septembre 2011.

Documents et communiqué.

Téléchargements

Dossier de presse

TOUS
Contenu : Communiqué de presseLes partenaires diffusant nos sets de tablePourquoi participer ? Témoignages d’employeurs diffusant le set de tableLes activités de Lire et Écrire pour le 8 septembre 2011Présentation de Lire et ÉcrireSynthèse de l’enquête 2010 sur l’alphabétisation des adultes

Documents de campagne

Témoignages d’apprenants : TOUS
AlainAlbertAzizaFabriceMarieRolandVanessa

Set de table

Communiqué de presse

La journée internationale est l’occasion de rappeler l’importance de l’alphabétisation pour les personnes, les communautés et la société toute entière. Elle est aussi l’occasion de ne pas oublier que l’alphabétisation est un droit qui est encore dénié à environ un cinquième de la population adulte sur l’ensemble du globe. Aujourd’hui, dans le monde, 793 millions d’adultes – dont deux tiers de femmes – ne savent ni lire, ni écrire, ni calculer.

Elle est enfin l’occasion de souligner la persistance de l’analphabétisme dans les pays industrialisés et plus particulièrement en Communauté française de Belgique, où l’on estime qu’une personne sur dix est en grande difficulté face à l’écrit.

Cette situation porte atteinte aux droits fondamentaux des personnes tels que définis dans la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme, limite l’exercice de la citoyenneté et freine la participation à la vie culturelle, économique et sociale.

Pour que cela change, Lire et Écrire lance aujourd’hui, avec des apprenants, une vaste campagne de sensibilisation pour interpeller le grand public.

Une campagne réalisée par les apprenants, pour montrer que
« c’est possible »

Quand on ne sait pas lire et écrire et qu’on vit dans un monde où tout est informatisé, automatisé, codé, il n’est pas facile de s’en sortir. Pas facile mais pas impossible.

Cette année, pour sa campagne de sensibilisation, Lire et Écrire a sollicité la participation et l’expérience de neuf apprenants, tous volontaires et issus de Comités d’apprenants wallons et bruxellois. Aziza, Marie-Thérèse, Marie, Chantal, Vanessa, Roland, Albert, Alain et Fabrice nous parlent sans tabous de leurs réalités, de leurs expériences de vie.

Ce groupe d’apprenants a conçu un message qui nous interpelle :

« Nous avons autant de talents que vous »

Pour que nos regards changent, pour défendre le droit à l’alphabétisation !

Leurs témoignages sont bouleversants, passionnants… et optimistes ! Ils interpellent également l’ensemble des citoyens et des responsables politiques

Ils nous disent aussi qu’il est possible de s’en sortir !

Ne pas exclure encore une fois les exclus

Lire et Écrire remplit ses missions avec enthousiasme : chaque jour, 400 professionnels alphabétisent des adultes en Belgique francophone et sensibilisent les pouvoirs publics et les citoyens.

En cette période troublée, nous sommes inquiets. Quel que soit le résultat des négociations gouvernementales en cours, des mesures d’austérité risquent d’être prises, tôt ou tard.

Dans ce contexte, nous rappelons aux actuels (et futurs) responsables politiques, aux divers niveaux de pouvoir, de

ne pas exclure les exclus !

Lire et Écrire sera vigilant à ce que les décisions prises par les divers gouvernements dans le cadre de la formation et de l’insertion financent de manière structurellement plus importante le secteur de l’alphabétisation et lui donnent les moyens d’agir face à ce défi dans diverses dimensions en intégrant l’action des divers acteurs.

Nous serons particulièrement attentifs à défendre ceux qui, trop souvent, ne sont pas entendus, comme nos concitoyens qui ne savent ni lire ni écrire. Pour eux et avec eux, nous ne défendons pas des droits acquis, mais des droits fondamentaux.

Jean-Marie Schreuer,
co-président,
Lire et Écrire Communauté française.
Éric Buyssens,
co-président,
Lire et Écrire Communauté française.
Luc Pire,
directeur,
Lire et Écrire Communauté française.
Anne-Hélène Lulling,
directrice,
Lire et Écrire Bruxelles.
Anne-Chantal Denis,
directrice,
Lire et Écrire Wallonie.