Accueil > Wallonie > Mission de coordination > Alphabétisation des Personnes étrangères > Accueil des personnes étrangères

Accueil des personnes étrangères

Lire et Écrire compte parmi les personnes inscrites dans ses modules de formation une grande diversité de profils se distinguant notamment de par l’origine des apprenants : à côté de personnes belges en difficultés de lecture et d’écriture, une large part du public de Lire et Écrire est composée de personnes étrangères ou d’origine étrangère qui, pour la plupart, n’ont pas fait leur scolarité en Belgique et ne maitrisent pas, ni en français ni dans aucune langue, les compétences équivalentes à celles du Certificat d’étude de base (CEB). Les personnes qui possèdent les compétences de base dans leur langue maternelle mais ne maitrisent pas le français sont réorientées vers des opérateurs de FLE.

Face à l’évolution des politiques d’immigration, et en particulier des questions liées à l’accueil et la formation des personnes, Lire et Écrire en Wallonie milite régulièrement pour que soit garanti l’accès égal à la formation pour toutes les personnes sans discrimination ; elle dénonce les dérives liées à la volonté de rendre contraignants les dispositifs d’accompagnement des personnes nouvellement arrivées dans le pays, en termes d’entrée en formation ou d’évaluation des compétences linguistiques ; et elle défend l’indépendance des associations vis-à-vis des structures publiques, tant sur le plan pédagogique, que sur le plan administratif, refusant de participer à une quelconque mission de contrôle des personnes en formation.

Ces positions sont détaillées plus avant dans les notes de positionnements liées au parcours d’accueil des primoarrivants en Wallonie, ainsi que dans les publications relatives à la thématique de l’intégration et dans les rapports d’activités annuels.