Accueil > Publications > Analyses et études 2005

Analyses et études 2005

Compréhension et prévention de l’analphabétisme

Compréhension de l’analphabétisme

Cette rubrique comprend toutes les études permettant d’appréhender la réalité de l’analphabétisme : causes, conséquences, réalités des personnes concernées, trajectoires scolaires et sociales…

L’enjeu est d’améliorer la connaissance de cette problématique afin d’en améliorer les politiques de prévention d’une part, et d’améliorer la qualité de la prise en compte des analphabètes, d’autre part.

En 2005 nous avons réalisé dans ce cadre des analyse portant sur :

Prévention de l’analphabétisme

Cette rubrique comprend toutes les études qui, s’appuyant sur les premières, s’attachent aux dispositifs susceptibles de prévenir l’analphabétisme : politiques de lutte contre l’échec scolaire, politiques culturelles liées à l’expression orale et écrite… L’enjeu … notre disparition !

En Belgique, la scolarité est obligatoire jusque 16 ans depuis 1935 et jusque 18 ans depuis 1983. Dans ces conditions, comment se fait-il qu’en 2000, plus d’un quart de la population belge ne dispose soit d’aucun diplôme, soit au maximum du certificat d’études de base ? Comment expliquer que 10 à 25% des adultes ne peuvent, selon la définition de l’UNESCO, lire et écrire, en le comprenant, un exposé simple et bref de faits en rapport avec leur vie quotidienne ? En 2000, 28% des jeunes en Communauté française possédaient des compétences rudimentaires en lecture-écriture. Comment répondre, aujourd’hui, au taux important d’échec et de décrochage scolaires ?

En 2005, nous avons publié plusieurs analyses liées notamment à l’actualité du « contrat pour l’école ». Nous y avons consacré un numéro du Journal de l’alpha

Nous avons également mené plusieurs recherches en milieu scolaire :

Politiques et pratiques d’alphabétisation

Politiques d’alphabétisation

Cette rubrique comprend toutes les études permettant de connaître, de comprendre, d’analyser et d’évaluer les contextes et l’évolution des dispositifs et des politiques d’alphabétisation, ainsi que des études qui, s’appuyant sur celles-ci, portent sur tant sur la manière de développer la prise en compte des analphabètes dans la société que sur les politiques et structures les mieux à même d’accueillir les personnes analphabètes. L’enjeu en est de construire de véritables politiques en matière d’alphabétisation et d’en mesurer les effets.

Les recherches portent sur des aspects de politiques générales et sur des aspects liés à des publics particuliers : travailleurs, migrants, personnes d’origine belge…

Aspects généraux

Dans ce cadre, nous avons réalisé, en 2005, nos études annuelles sur :

Nous avons aussi collaboré avec la Communauté française pour établir le rapport officiel annuel de la Communauté française sur l’alphabétisation, présenté à l’UNESCO.

Et sur :

Ainsi que plusieurs analyses portant sur :

Nous avons également plus particulièrement travaillé sur deux types de publics. Les travailleurs et le liens au travail – en effet peu de travailleurs participent aux actions d’alphabétisation et pour beaucoup de ceux qui y participent, la recherche d’emploi est un soucis quotidien. Les migrants, notamment les demandeurs d’asile.

Alphabétisation et travailleurs
Alphabétisation et migrants
Pratiques d’alphabétisation

Il s’agit de toutes les analyses et études portant sur les aspects plus méthodologiques des modèles d’actions et pratiques d’alphabétisation. Leur enjeu est d’améliorer ceux-ci notamment en soutenant l’écriture et l’évaluation des pratiques ainsi que la production d’outils pédagogiques. Et donc de développer la qualité de l’alphabétisation. En 2005, nos analyses ont porté principalement sur les :

Pratiques interculturelles
Pratiques et pédagogies émancipatrices
Alphabétisation et nouvelles technologies