Notre site sera momentanément inaccessible le 26 février 2020 pour maintenance.
Veuillez nous excuser pour le désagrément.

Accueil > Communauté française > Revendications > Cahier de revendications de Lire et Écrire en vue des élections du 25 mai (...)

Cahier de revendications de Lire et Écrire en vue des élections du 25 mai 2014

À la veille des élections de mai 2014, Lire et Écrire dénonce la persistance de l’analphabétisme et rappelle l’urgence d’en combattre les causes et d’y apporter des solutions. Aujourd’hui, aussi choquant que cela puisse paraître, 1 adulte sur 10 est toujours en grande difficulté par rapport à l’écrit en Fédération Wallonie-Bruxelles. Pourtant, le droit à l’alphabétisation est un droit fondamental dans toute société démocratique.

Ce cahier de revendications qui s’adresse prioritairement aux acteurs du monde politique est le résultat d’un travail de réflexion porté par Lire et Écrire et les partenaires qui s’y sont associés.

Une première partie introductive présente les enjeux du secteur pour la prochaine législature. Ceux-ci s’appuient sur une analyse menée à partir des enjeux socio­économiques actuels mais aussi des réalités de terrain, difficiles, où le secteur de l’alphabétisation évolue.

Ensuite, le document se divise en plusieurs sections, chacune correspondant à un niveau de pouvoir concerné par ces élections où sont présentées nos différentes revendications adressées aux responsables politiques de ces niveaux respectifs : Fédération Wallonie- Bruxelles, régional et fédéral.

Téléchargements

Sommaire

Introduction : Les enjeux du mouvement Lire et Écrire pour la prochaine législature

  1. Faire face aux enjeux socio­économiques actuels
    1. Sortir d’un modèle de société basé sur « l’État social actif »
    2. Combattre les logiques marchandes et leurs impacts négatifs sur la vie des citoyens et des associations
    3. Renforcer la vie démocratique par la participation de tous les citoyens
  2. Faire face à la réalité sociale de l’illettrisme
    1. Connaître le nombre et le profil des personnes analphabètes
    2. Renforcer et adapter l’offre de formation en alphabétisation aux besoins du public
  3. Coordonner les politiques publiques

Fédération Wallonie-Bruxelles

  1. Éducation permanente : pour une politique renforcée et ouverte sur nos défis démocratiques
  2. Culture : une politique au bénéfice de tous les publics
  3. Promotion sociale : une offre d’enseignement amplifiée et diversifiée
  4. Enseignement : l’excellence pour tous
  5. Prévention et accès à la formation : les politiques d’accueil des enfants

Région Bruxelles-capitale

  1. Les matières Cocof
    1. La politique de cohésion sociale : une politique coordonnée pour l’alphabétisation à Bruxelles
    2. La politique de la formation professionnelle des personnes analphabètes : une offre à augmenter et à adapter aux besoins du public
    3. Lever les obstacles à l’entrée à la formation
    4. Mettre en œuvre le parcours d’accueil des prim­oarrivants
  2. La politique de l’emploi
    1. Une politique plus inclusive pour les personnes en situation d’analphabétisme
    2. Renforcer les aides à la recherche active d’emploi
    3. Faciliter l’accès aux formations pour les travailleurs
    4. Concrétiser la requalification des postes ACS
  3. La collaboration avec les CPAS

Région wallonne

  1. Compétences transversales
    1. Un plan pour l’action d’alphabétisation et pour la prise en compte des personnes en situation d’analphabétisme en Wallonie
    2. Le droit à l’alphabétisation pour tous : le renforcement de l’offre de formation
    3. La valorisation et le soutien des actions autres que la formation
  2. Politiques d’insertion socio­professionnelle
    1. Le décret CISP : privilégier les personnes les plus éloignées de l’emploi et de la formation
    2. Le décret « accompagnement individualisé des demandeurs d’emploi » : un parcours respectueux des personnes, tenant compte des spécificités des personnes en situation d’analphabétisme
  3. Politiques de cohésion sociale : diversifier l’offre et reconnaître le caractère transversal de l’alphabétisation
  4. Politiques d’action sociale
    1. Lutte contre la pauvreté : soutenir les petites associations
    2. Intégration des personnes étrangères ou d’origine étrangère : interculturalité et prise en compte des personnes analphabètes
  5. Politiques d’alphabétisation dans le monde de l’entreprise : accroître l’offre de formation et lutter contre les discriminations
  6. Poltiques territoriales : un pôle synergie alpha dans les bassins de vie

État fédéral

  1. Politiques d’emploi, d’intégration sociale et de lutte contre la pauvreté : viser le bien-être pour tous
  2. Code de la nationalité : évaluer et amender la législation pour éviter ses effets discriminatoires
  3. Coopération au développement : accroître le montant consacré à l’aide au développement