Accueil > Communauté française > Formations > Université de printemps 2017 > Croiser les savoirs entre personnes vivant la pauvreté et autres acteurs (...)

Croiser les savoirs entre personnes vivant la pauvreté et autres acteurs associatifs

Inscriptions closes. 3 ou 5 jours à l’Université de printemps 2017

Du 10 au 12
ou du 10 au 14 avril
à l’Université de printemps 2017 de Lire et Écrire.

Les personnes très pauvres ont un savoir d’expérience non seulement sur elles-mêmes et leur condition, mais aussi sur le monde environnant. Leur pensée nous éclaire sur ce que nous avons à faire pour rendre une société plus humaine, plus juste, plus respectueuse des droits humains. Reconnaitre les personnes en situation d’exclusion comme des acteurs à part entière, c’est leur reconnaitre un savoir de vie et d’expérience sans lequel les autres types de savoirs sont « incomplets » et donc à terme inefficaces, voire même générateurs d’effets contraires à ceux qui sont en principe recherchés.

Objectifs

  • Comprendre et s’approprier l’éthique et les fondements du croisement des savoirs.
  • Acquérir des compétences pour solliciter et soutenir la participation des personnes en situation d’exclusion ou très éloignées de la formation à des actions de croisement des savoirs.
  • Se former à l’animation de la démarche.

Contenu

Le croisement des savoirs entre personnes défavorisées et acteurs associatifs vise à mieux comprendre le fonctionnement de notre société et ses mécanismes d’exclusion afin de développer ensemble des pistes d’action pour lutter contre la misère et l’exclusion sociale. Cette formation se déroule en 5 jours : un premier module de 3 jours pour s’approprier la démarche et un second module de 2 jours pour apprendre à l’animer.

Il est possible de ne participer qu’au premier module mais celui-ci sera la base sur laquelle se construira le second.

Module 1

  • Jour 1 : travail sur la compréhension mutuelle : représentations et langage.
  • Jour 2 : confrontation d’analyse de récits produits par les participants.
  • Jour 3 : construction commune.

Module 2, jours 4 et 5 :

  • Approfondissement des enjeux et des fondements de la démarche de croisement des savoirs avec des personnes en situation de pauvreté et d’exclusion sociale.
  • Analyse des différentes étapes du module 1 sous l’angle du rôle de l’animateur et des outils d’animation.
  • Échange autour de projets portés par différents participants.

Méthode

Le croisement des savoirs n’est pas une méthode mais une démarche d’éducation permanente qui vise l’émancipation et le changement social à partir des plus exclus, afin de n’oublier personne. Les méthodes utilisées sont donc au service de cette démarche. Le croisement des savoirs suppose en tous cas :

  • la présence et la participation active de militants associatifs du milieu de la grande pauvreté
  • l’implication personnelle de chacun dans une démarche interactive
  • le travail collectif au sein de groupes de pairs et entre groupes de pairs
  • la coconstruction.

Public

Personnes qui sont en contact avec des publics défavorisés et qui veulent mettre en pratique la démarche du croisement des savoirs.

Le groupe est limité à 20 personnes complet.

Intervenants

Des formateurs et une équipe de militants/apprenants d’ATD Quart Monde et de Lire et Écrire.

Infos générales et inscriptions… Inscriptions closes.

Plus d’infos sur l’Université de printemps 2017 de Lire et Écrire.