Accueil > Publications > Journal de l’alpha 167-168 : Des causes de l’illettrisme (février-avril (...)

Journal de l’alpha 167-168 : Des causes de l’illettrisme (février-avril 2009)

Notre société a-t-elle besoin d’une population illettrée ?

Aujourd’hui, plus de 16 000 personnes adultes s’investissent dans une formation d’alphabétisation en Communauté française de Belgique, tandis que chaque année 7 % des enfants quittent l’école primaire sans certificat d’études de base.

Comment est-ce possible ? Alors que l’économie de la connaissance est un axe majeur de la stratégie de l’Union européenne ? Alors que l’enseignement est obligatoire en Belgique jusqu’à 18 ans ? L’analphabétisme d’une partie de la population aurait-il une fonction sociale ?

Tout le monde s’accorde en effet pour dire qu’aujourd’hui l’alphabétisation constitue le minimum vital de la qualification, indispensable pour évoluer dans une société en stade de développement avancé. Tout le monde s’accorde… et pourtant, tout se passe comme si une partie importante de la société supportait l’idée qu’il y ait des citoyens de seconde zone ! Des citoyens qui vivent de nombreuses ruptures (familiales, linguistiques, identitaires, culturelles, scolaires, économiques, sociales…) Ce qui produit soit l’analphabétisme d’oppression, lorsque le repli sur soi, le sentiment de rejet et le fatalisme se développent, l’environnement paraissant immuable. Dans ce contexte, pourquoi lire, pourquoi écrire ? Soit l’analphabétisme de résistance, lorsqu’au contraire on préserve sa dignité en refusant d’acquérir la langue et la culture de l’oppresseur.

Aussi, pour Lire et Écrire, si les causes sont multiples et, dans la majorité des cas, se conjuguent et se renforcent, l’analphabétisme, plutôt qu’un problème individuel, est d’abord un problème politique lié à l’exclusion d’une partie de la population des circuits de participation et de communication. Lié au développement d’une société inégalitaire basée sur la recherche du profit, l’exclusion et la discrimination.

Les différents articles de ce double numéro du Journal de l’alpha, qui reprend une partie des contributions – celles centrées sur les causes de l’illettrisme – des intervenants au colloque que Lire et Écrire a organisé les 5 et 6 septembre 2008 à Bruxelles, développent cette question.

Téléchargez ce numéro (PDF).

Sommaire

Dossier : Des causes de l’illettrisme
Notre société a-t-elle besoin d’une population illettrée ?

  • Édito
    Des causes de l’illettrisme

    Catherine Stercq – Coprésidente
  • Notre société a-t-elle besoin d’une population illettrée ?
    Catherine Stercq – Lire et Écrire Communauté française
  • La formation tout au long de la vie : une réponse à l’illettrisme ?
    Alberto Melo – IEFP, Faro
  • Illettrisme, alphabétisation et place dans la communauté humaine
    Que voulons-nous ?

    Monique Couillard - De Smedt – ATD Quart Monde Wallonie-Bruxelles
  • Les interactions de différents paramètres pouvant générer des situations d’illettrisme
    Anne Vinérier – Association FARLcI, Tours
  • Spécificité des inégalités culturelles, illettrisme et action sur la société
    Georges Liénard – CERISIS/UCL
    (Voir la version longue…)
  • Politiques de démocratisation scolaire au fil du 20ème siècle
    Grandes étapes et chemins de traverse

    Dominique Grootaers – META
  • Pourquoi sommes-nous les champions de l’inégalité scolaire ?
    Nico Hirtt – Aped
  • Analyse des différents facteurs qui influencent la réussite scolaire
    Ou dans quelle mesure le facteur « origine migratoire » est-il un facteur pertinent pour expliquer les différences de performances entre élèves ?

    Synthèse de la recherche Performances des élèves issus de l’immigration en Belgique selon l’étude PISA réalisée par le GERME/ULB pour le compte de la Fondation Roi Baudouin
  • Distance et malentendus face à l’écrit
    Jacques Bernardin – ESSI-ESCOL/Université Paris 8 et GFEN
  • Inégalités scolaires et pratiques pédagogiques
    À propos du caractère textuel des savoirs scolaires

    Bernard Rey – Service des Sciences de l’Education/ULB
  • Permettre à tous d’accéder à la littéracie étendue : un défi exigeant
    Élisabeth Bautier – ESSI-ESCOL/Université Paris 8
  • Le désir de lire-écrire
    Francis Andrieux – Centre de Recherche, d’Analyse, de Formation au Travail social et Université de Strasbourg
  • Mieux connaître les adultes peu scolarisés
    Synthèse de trois recherches présentées dans le numéro 1 de la revue TransFormations (USTL-CUEEP-TRIGONE/Université Lille 1) :
    • Stratégies de lecture en contexte professionnel
      Hervé Adami
    • Pratiques réflexives d’adultes dits « en difficulté » à l’écrit
      Martine Morisse
    • Réflexivité et déprise dans l’accompagnement scolaire
      Marc Derycke
  • Des bonnes raisons de refuser l’alphabétisation
    Catherine Stercq – Lire et Écrire Communauté française
  • En ligne :

Démarches pédagogiques

  • De la Brume à la Plume…
    Chronique d’une parole sans détour

    Pascale Hilhorst – Lire et Écrire Verviers
    (Voir également la présentation de ce CD audio…)
  • Y’a pas d’âge…
    La télévision, pour (se) dire, (se) lire et (s’)écrire

    Geneviève Godenne – Lire et Écrire Namur

Recension

  • Les causes de l’illettrisme : pistes bibliographiques
    Sylvie-Anne Goffinet – Lire et Écrire Communauté française
    Sophie Zeoli – Centre de documentation du Collectif Alpha