Accueil > Brabant wallon > Actualités > Lire et Ecrire Brabant wallon mène campagne

11 septemb 2017

Lire et Ecrire Brabant wallon mène campagne

Défendre le droit à l’alphabétisation et la prise en compte des personnes illettrées est une priorité pour l’association : "apprendre à lire et à écrire à l’âge adulte, ça prend du temps et c’est possible". A l’occasion de la journée internationale de l’alphabétisation (le 8 septembre), ce message sera diffusé à travers la Province sur 2000 sets de table distribués dans différents lieux et lors d’événements où l’ASBL sera présente pour rencontrer le grand public.

Au programme de ces journées : stand, jeux et animations aideront à sensibiliser les participants à la problématique de l’illettrisme, les informer sur les actions et formations de l’association.

* Le 17 septembre : 10h00 - 17h00
Semons des possibles
Lycée Martin V
3, rue du Collège
Louvain-la-Neuve

* Le 1er octobre : 11h00 - 20h00
La Fête des Solidarités
Parc du Château du Cheneau
Braine-l’Alleud

* Le 21 octobre : 12h00 - 22h00
Les Mondes de Nivelles
Waux-Hall
Place Albert 1er, 1
Nivelles

La presse a également pris le relais pour informer le grand public : un article paru dans Vers l’Avenir du 8 septembre 2017 et un passage à l’émission "L’invité" sur TVCom.

Ça prend du temps et c’est possible… Fabienne C., qui a fréquenté des cours d’alphabétisation pendant 8 ans et Françoise B., formatrice volontaire depuis 10 ans au sein de la régionale Lire et Écrire Brabant wallon témoignent de leur expérience. A écouter ci-dessous :

  • interview_francoise_b.mp3 Télécharger

    - MP3 - 4.1 Mo

  • interview_fabienne_c.mp3 Télécharger

    - MP3 - 6.6 Mo

Cette campagne sera aussi l’occasion de promouvoir le jeu de cartes «  Au temps de l’alphabétisation », outil construit en collaboration avec le CRIBW et extension de leur jeu de base « Au temps/ Autant des migrations ». Support d’animation et de sensibilisation, il permet de découvrir les liens forts entre l’histoire de l’alphabétisation et celle de l’immigration en Belgique francophone. Il fait apparaître des correspondances entre la scolarisation, l’alphabétisation et l’acquisition du droit de vote. Il met également en avant des initiatives citoyennes à la source de changements sociaux et de décisions politiques. Le but du jeu ? De manière ludique et coopérative, remettre par ordre chronologique les différents événements proposés sur chaque carte afin de reconstituer une ligne du temps.