Accueil > Communauté française > Formations > Université de printemps 2017 > Lire et écrire des images à l’heure du numérique

Lire et écrire des images à l’heure du numérique

Inscriptions closes. 3 jours à l’Université de printemps 2017

Du 11 au 13 avril à l’Université de printemps 2017 de Lire et Écrire.

Une image, un film, une photo sont des constructions médiatiques qui obéissent à un langage (de l’image) particulier. Et si, à l’heure du numérique et des nouvelles technologies, pouvoir décoder ces images est devenu un enjeu essentiel pour chaque citoyen, la production personnelle d’images est aujourd’hui devenue massive et il est aussi important de pouvoir communiquer à propos d’une image que à travers une image.

Objectifs

Cette formation propose donc d’envisager l’image fixe et l’image en mouvement dans une perspective d’analyse critique mais aussi, et surtout, de manière pratique. En partant du postulat que la fabrication d’images peut être un fabuleux vecteur d’expression personnelle (qui plus est dans le cas de personnes maitrisant mal le langage oral ou écrit).

Contenu

Le premier jour de la formation se focalisera sur l’image fixe, notamment en tant qu’objet de communication. Elle permettra de s’initier à son vocabulaire d’analyse, de cerner certaines notions inhérentes à la nature de l’image (« représentation », « polysémie », « signes », « codes »…), de s’exercer aux différentes approches de lecture (dénotation, connotation), d’envisager ses différents types et fonctions (artistique, publicitaire, informative…)

Dans un premier temps, les participants exprimeront et échangeront leur ressenti afin de prendre conscience de la subjectivité inhérente à toute interprétation. Dans un second temps, nous élaborerons et appliquerons des outils d’analyse d’images. Enfin, un moment de création pratique d’images fixes sera proposé.

Les deux derniers jours de la formation se focaliseront sur l’image en mouvement et seront consacrés à la réalisation d’un court-métrage vidéo (à l’aide d’une tablette numérique).

Concrètement, ces deux jours proposeront aux participants d’aborder de manière pratique (dans une perspective d’isomorphisme) les différentes étapes de la réalisation filmique ; puis d’écrire et de réaliser leur propre court métrage à l’aide d’une tablette numérique.

Méthode

Le déroulement de la formation suivra une méthodologie qui articule les trois grands moments pratiques de réalisation (écriture du scénario et du découpage plan par plan, tournage et montage) avec des questionnements et des apports d’ordre théorique.

Plutôt qu’une approche technique et décontextualisée du support, cette formation veut développer un scénario pédagogique global centré sur l’éducation aux médias, l’expression personnelle et les nouvelles technologies.

Les questions du droit à l’image et des droits d’auteurs dans le cadre d’un projet pédagogique seront aussi abordées.

La formation se termine par la projection de tous les courts-métrages, projection suivie d’une discussion visant à identifier les éventuelles difficultés d’un transfert dans la pratique pédagogique des participants.

Matériel

Les tablettes sont fournies par les formateurs.

Public

Toute personne travaillant dans le secteur de l’alphabétisation.

Le groupe peut aller jusqu’à 20 personnes.

Intervenants

Thomas Jungblut, formateur au Centre audiovisuel Liège (CAVL), spécialisé en éducation aux médias et en « nouveaux médias », assistant à l’ULg.

Linda Doria, formatrice au CAVL, spécialisée dans l’enseignement de la rhétorique de l’image et dans l’éducation aux médias et aux (nouvelles) technologies de l’information et de la communication.

Infos générales et inscriptions… Inscriptions closes.

Plus d’infos sur l’Université de printemps 2017 de Lire et Écrire.