Accueil > Bruxelles > Actualités > 8 septembre 2016 - Journée internationale de l’alphabétisation

25 août 2016

8 septembre 2016 - Journée internationale de l’alphabétisation

Matinée-débat à La Fonderie pour lancer notre campagne 2016

Les enregistrements vidéo de la matinée-débat sont désormais disponibles.

Lire et Écrire vous fait voir la vie en rose !

Depuis 2013, les campagnes de Lire et Écrire interpellent le monde politique et dénoncent les dérives et l’inefficacité des mesures d’activation et de contrôle qui pénalisent les plus fragilisés dont les personnes en situation d’illettrisme. Au fil des années, ces réglementations s’intensifient et se durcissent.
Pour sa campagne 2016, Lire et Écrire a produit un film d’animation [1] qui se veut une voix dissonante mais porteuse d’espoirs : Rosa, la vie en rose.

Rosa est une jeune femme qui vient de perdre son emploi et qui a des difficultés de lecture et d’écriture. Elle décide de s’inscrire en formation d’alphabétisation car son fils entre à l’école et elle tient à l’aider dans ses devoirs. Elle se rend également au Service régional de l’emploi parce qu’elle cherche un nouveau travail. Rosa explique à la conseillère emploi son projet de mener de front sa formation et trouver un nouveau travail…

Un ton décalé de douce utopie

Pourquoi avoir choisi ce ton décalé ? Car, pour écrire le scénario de ce film, nous sommes allés à la rencontre des apprenants et des travailleurs sociaux.

Les premiers nous ont fait part de leur découragement et de leur perte d’espoir. Alors qu’ils demandent à être écoutés, entendus, accompagnés, ce qu’on leur offre le plus souvent, c’est un parcours d’activation vain et complexe : accumuler des preuves administratives de recherche d’emploi plutôt que trouver un travail.

Du côté des organismes publics en charge de cet accompagnement, le constat est également pessimiste. Les travailleurs sociaux rencontrés disent manquer de temps et de moyens pour mener à bien leur mission. Ils se sentent de plus en plus prisonniers de cette même logique d’activation qui mène à l’exclusion.

Le PIIS, dernière mesure en date dans l’arsenal des politiques d’activation

En 2016, les mesures d’activation franchissent un nouveau pas en s’attaquant au dernier filet de protection sociale, à savoir le Revenu d’intégration sociale (RIS) à travers la généralisation d’un outil tel que le Projet individualisé d’intégration sociale (PIIS). D’ici fin 2016, tous les nouveaux bénéficiaires du RIS devront signer un PIIS avec le CPAS auquel ils émargent.

Cette mesure, préexistante pour les jeunes, s’ajoute à l’arsenal déjà bien chargé des mesures d’activation imposées à bon nombre d’apprenants en alphabétisation, principalement en matière de recherche d’un emploi ou d’une formation. Alors que le chômage est structurel et touche particulièrement les personnes peu diplômées, les politiques actuelles continuent d’ignorer cette réalité et font peser la responsabilité du chômage sur les personnes déjà très fragilisées.

L’impact de ces mesures sur les conditions de vie des personnes en difficulté de lecture et de d’écriture est actuellement une inconnue. L’évaluation par les pouvoirs publics de ces politiques ne tient pas/plus compte des populations les moins scolarisées, populations qui sont majoritairement représentées dans les dispositifs d’aide sociale et de chômage.

Pour Lire et Écrire, l’alphabétisation est un droit et non une condition

Pour Lire et Écrire, il est temps que les pouvoirs publics mettent en place les instruments d’évaluation de ces politiques d’activation et agissent sur les causes mêmes de la persistance de l’analphabétisme.

S’il y a persistance de l’analphabétisme dans un pays où la scolarité est obligatoire, c’est bien parce que l’enseignement n’est pas capable d’amener une partie des enfants issus des classes populaires, belges ou immigrées, à un niveau de maîtrise des compétences de base équivalent au Certificat d’études de base (fin de sixième primaire).

Une politique efficace ne passe pas par une plus grande culpabilisation et exclusion des chômeurs et des allocataires sociaux. L’accès à l’alphabétisation est pour nous un droit humain fondamental, un droit qui a ceci de particulier qu’il conditionne de manière très significative l’exercice de tous les autres droits : culturels, sociaux, économiques et politiques. Ne pas en tenir compte n’est pas seulement porter atteinte aux personnes concernées, mais hypothéquer notre espace démocratique en excluant plus d’une personne sur dix.

Une matinée-débat le jeudi 8 septembre

Les enregistrements vidéo de la matinée-débat sont désormais disponibles.

Nous vous invitons à participer à notre matinée-débat organisée le jeudi 8 septembre de 9h00 à 12h30 pour mieux comprendre ce que signifie le PIIS, notamment pour nos publics, et pour confronter différentes visions de l’accompagnement des personnes illettrées vers la formation ou l’emploi.

Programme

  • Accueil café à 9h00 et début des travaux à 9h30 dans la Salle des Ciseleurs.
  • Projection du film Rosa, la vie en rose .
  • Dominique PONCELET, Coprésidente de Lire et Écrire Bruxelles
 :
    Mot d’accueil et lancement de la campagne 2016 de Lire et Écrire Bruxelles.
  • Jean-François NEVEN, Conseiller à la cour du travail de Bruxelles et Maître de conférences à l’UCL :
    L’éclairage d’un chercheur sur le PIIS et les aspects critiques de son extension.
  • Françoise BERTIEAUX, Présidente du CPAS d’Etterbeek
 :
    Le PIIS à Etterbeek et perspectives par rapport à son extension.
  • Jean SPINETTE, Président du CPAS de Saint-Gilles
 :
    Le PIIS à Saint-Gilles et perspectives par rapport à son extension.
  • Anne GAUTHIER, Chargée de mission et de développement de projets au GAFFI et Membre de la Plate-forme Stop AttestationS
 :
    Les demandes d’attestations : liens entre les opérateurs d’alphabétisation, le public en formation et les CPAS.
  • Débat avec la salle modéré par José ANGELI.
  • Dominique PONCELET :
    
Mot de clôture.
  • Apéritif du 8 septembre.

Adresse
La Fonderie - Rue Ransfort 27 à Molenbeek - www.lafonderie.be

Accès
Métro ligne 1 et 5 Comte de Flandre
Tram 82 et Bus 86 Triangle
Tram 51 Porte de Flandre
15 minutes à pied de la Bourse
Parking Brunfaut, 18 rue Brunfaut (parking gardé et payant à 250 m de La Fonderie)

Contact
Aurélie Akerman, coordinatrice mission sensibilisation : aurelie.akerman@lire-et-ecrire.be
T : 02 412 56 10 - Gsm : 0486 52 57 55

Inscriptions terminées (complet).

Vous souhaitez soutenir notre campagne ? Adoptez des sets pour le 8 !

Notre set de table, au format A3, peut aussi être utilisé comme affiche. Nous vous invitons à l’employer pour soutenir notre campagne et diffuser ainsi notre film. Nous vous les enverrons sur simple demande par mail à bxl.sensibilisation@lire-et-ecrire.be.

Voir ou télécharger le set
Ils soutiennent notre campagne
  • Le cinéma Vendôme prendra part à notre campagne en diffusant Rosa, la vie en rose en première partie de ses séances, pendant la semaine du 7 au 14 septembre.
  • Le cinéma Galeries soutiendra notre campagne en montrant Rosa, la vie en rose en première partie de ses séances du jeudi 8 septembre.
  • 15 000 sets de table seront utilisés dans la semaine du 5 au 9 septembre par différents restaurants sociaux, mess, lieux de formations et restaurants privés, tous enthousiastes pour accompagner Rosa !

Inscription pour le 8 septembre : un formulaire par personne

Inscriptions terminées. Merci pour votre intérêt.

Voir aussi les activités des autres régionales de Lire et Écrire.


[1Réalisé et coproduit par l’Atelier Graphoui