Accueil > Le Mouvement > Agir pour l’alpha > Être formateur > Missions, tâches et compétences

Missions, tâches et compétences

Être formateur…

… C’est partir des savoirs et compétences des personnes pour, avec elles, ouvrir des portes qui mènent non seulement à l’apprentissage de la lecture et de l’écriture, mais aussi à une réflexion critique sur la société qui nous entoure pour, ensemble, la transformer.

… C’est promouvoir des pédagogies où apprenants et formateurs construisent ensemble de nouveaux savoirs qui débouchent sur plus d’autonomie, plus d’analyse et plus d’engagement citoyen.

Profil du formateur en alphabétisation

En accord avec les orientations politiques et pédagogiques de Lire et Écrire, ce document définit les qualités et devoirs des formateurs.

Pour Lire et Écrire, être formateur en alphabétisation, c’est :

Un métier à la croisée de plusieurs chemins…

Le formateur en alphabétisation ne pourra atteindre ses objectifs, soit amener des personnes à s’alphabétiser, qu’en étant aussi un animateur, un pédagogue, un agent de changement… De plus il peut parfois être aussi amené à accueillir et orienter les personnes analphabètes. Il s’agit de former un acteur social capable de monter, gérer, animer et évaluer des actions d’alphabétisation avec des personnes en exclusion économique, sociale et culturelle.

… nécessitant une large palette de formation

S’il n’existe pas de formation initiale préparant au métier de formateur en alphabétisation, il existe de nombreuses formations « pour adultes » permettant de s’y former.

Parmi celles-ci on peut distinguer les formations spécifiques liées à l’alphabétisation des formations plus générales liées à l’animation, à la formation, aux contextes culturels, sociaux et politiques, à l’accueil… ; les formations longues des formation courtes ; les formations organisées par l’enseignement et délivrant des titres officiels, des formation organisées par d’autres pouvoirs publics et le secteur associatif, ayant du poids sur un CV mais n’ayant pas d’effet de droit.

Ce document est le fruit d’un groupe de travail de conseillers et de coordinateurs pédagogiques de Lire et Écrire, en 2004.

Le profil du formateur

Autres références

En outre, en Fédération Wallonie-Bruxelles, deux documents de référence définissent les missions, tâches et compétences attendues des formateurs en alphabétisation :

  • La convention collective de travail (CCT) du 15 décembre 2003 où se retrouvent les fonctions d’animateur-formateur de classe 1 et de classe 2, dans lesquelles s’inscrivent les formateurs en alphabétisation. Ce document est la norme légale pour la majorité des associations d’alphabétisation.
  • Le profil professionnel du formateur en alphabétisation, approuvé par le Conseil supérieur de l’enseignement de promotion sociale le 29 novembre 2002.