Accueil > Publications > Recherche sur les formations concomitantes

06 octo 2015

Recherche sur les formations concomitantes

Une alternative à l’approche séquentielle du parcours de formation des personnes illettrées ?

Pauline Gillard, Anne Godenir et Aurélie Storme, La formation concomitante : une alternative à l’approche séquentielle du parcours de formation des personnes illettrées ?, 2015

Cette recherche explore les dispositifs de formations concomitantes mis en place dans le cadre de partenariats entre CISP et organismes d’alphabétisation pour faciliter le parcours des stagiaires en situation d’illettrisme.

Lorsqu’elles s’adressent à un organisme d’insertion socio­professionnelle, les personnes en situation d’illettrisme qui cherchent un emploi ou souhaitent se former professionnellement se voient généralement proposer une étape de « préformation » afin d’acquérir les compétences de base en lecture, écriture et calcul qui leur ouvriront l’accès à une formation professionnelle, débouchant idéalement sur leur mise à l’emploi. Or ce parcours de formation que l’on peut qualifier de séquentiel ne semble pas répondre à la demande de personnes qui souhaitent souvent réaliser directement leur projet professionnel, sans devoir passer par une formation d’alphabétisation préalable. En outre, les personnes s’adressant à un organisme d’insertion socio­professionnelle sont dans la plupart des cas des personnes précarisées qui perçoivent des allocations de chômage ou un revenu d’intégration sociale et qui vivent sous la pression, voire la menace, de perdre leur droit aux allocations si elles ne s’activent pas à prouver leurs démarches d’insertion professionnelle. Les rythmes de formation qui relèvent de l’approche linéaire ou séquentielle du parcours de formation des personnes illettrées paraissent donc être en inadéquation avec les contraintes qu’impose l’administration à ces personnes dans le temps.

Certains organismes d’alphabétisation et d’insertion socio­professionnelle développent des pratiques de collaboration qui donnent l’occasion aux personnes illettrées de concrétiser plus rapidement leur projet professionnel et de réduire le temps de leur parcours de formation. Ces collaborations consistent en une déclinaison de partenariats proposant des dispositifs qui alternent des temps de formation professionnelle et d’alphabétisation. Les dispositifs en question, les avantages et obstacles qui y sont liés, sont présentés dans cette publication.