Accueil > Publications > « (S’)Alphabétiser pour faire société ? Pour quel projet de société ? Au cœur de (...)

01 juin 2015

« (S’)Alphabétiser pour faire société ? Pour quel projet de société ? Au cœur de pratiques de formation ».

Les interventions en vidéo et les publications

Le 9 décembre 2014, Lire et Écrire Bruxelles - CréDAF [1] a organisé une rencontre-débat intitulée « (S)’Alphabétiser pour faire société ? Pour quel projet de société ? Au cœur de pratiques de formation ».

Le compte-rendu des interventions, ainsi que les vidéos réalisées lors de cette matinée sont maintenant visibles ou téléchargeables sur notre site.

Bonne (re)découverte !

« (S’)Alphabétiser pour faire société ? Pour quel projet de société ? Au cœur de pratiques de formation ».
Anne-Chantal Denis
« (S’)Alphabétiser pour faire société ? Pour quel projet de société ? Au cœur de pratiques de formation ».
Michel Neumayer - Olivier Balzat - Pascale Lassablière
« (S’)Alphabétiser pour faire société ? Pour quel projet de société ? Au cœur de pratiques de formation ».
Michel Neumayer - Olivier Balzat - Pascale Lassablière
« (S’)Alphabétiser pour faire société ? Pour quel projet de société ? Au cœur de pratiques de formation ».
Daniel Fastenaekel

[1Le Centre régional de développement de l’alphabétisation et de l’apprentissage du français pour adultes (CRéDAF) a été créé en 2009 par la Commission communautaire française (Cocof). La responsabilité en a été confiée à Lire et Écrire Bruxelles de 2010 à 2014 et lui a été renouvelée pour un deuxième mandat de 2015 à 2019. Le CRéDAF est chargé de six missions dont celle de coordonner les dispositifs d’alphabétisation et d’apprentissage du français langue étrangère (FLE) pour adultes pas ou peu scolarisés de la Région. Cette mission mentionne l’organisation, au moins une fois par an, d’une rencontre de réflexion et d’information destinée aux acteurs de l’alphabétisation et de l’apprentissage du français pour adultes en Région de Bruxelles-Capitale, en concertation avec le Centre régional d’appui à la Cohésion sociale (CRACS)