Accueil > Brabant wallon > Qui sommes-nous ? > Nos actions > Sensibiliser et développer des partenariats

Sensibiliser et développer des partenariats

Dans tout le territoire du Brabant wallon, l’association sensibilise à la problématique de l’illettrisme. Ces actions visent la prise en compte de l’illettrisme, sa meilleure connaissance, la communication de l’offre de formations et la mise sur pied et le développement de partenariats.

Les relais

Quiconque qui, par son métier ou sa fonction, est en contact direct avec des personnes analphabètes peut recevoir une information lui permettant de les informer sur leurs droits, leurs projets, sur l’offre de formation existante et de tenir compte de leur réalité dans sa pratique quotidienne.

Le monde du travail

56 % des personnes illettrées ont une activité professionnelle : Lire et Écrire tente d’élargir son offre de formation au monde du travail en sensibilisant les syndicats et les employeurs de tout secteur. L’alphabétisation est reconnue dans le cadre du congé-éducation payé.

Le monde scolaire

Les défaillances du système scolaire sont une des causes de l’illettrisme en Belgique. C’est pourquoi l’association agit régulièrement auprès du monde scolaire : sensibilisation des jeunes en écoles secondaires, des futurs enseignants dans les école supérieures, des équipes éducatives d’écoles primaires,…

Et aussi un large public

Des permanents et des volontaires animent des stands et informent sur les activités de l’association lors d’événements divers : la journée de la mobilité à Nivelles - Mobi’cité, le Salon des Etudes et des Professions à Court-Saint-Etienne, la journée d’accueil des nouveaux habitants à Braine-L’Alleud,…

Afin de toucher un public le plus large possible, l’équipe utilise aussi les réseaux sociaux, notamment Facebook. La presse relaie régulièrement les actions menées par l’association.

Toutes ces actions sont menées bien souvent grâce à un large réseau de partenaires : organismes d’Insertion Socio Professionnelle, associations d’Education Permanente, les bibliothèques publiques, les CPAS, les communes via les Plans de Cohésion Sociale,…