Accueil > Le Mouvement > Campagnes > Journée internationale de l’alphabétisation : 8 septembre 2011 > Nous avons autant de talents que vous > Témoignage d’Aziza

Témoignage d’Aziza

Aziza a à peine 14 ans quand elle commence à travailler comme couturière dans son pays. Mariée à un Belge, elle quitte le Maroc à 17 ans et arrive à Bruxelles sans savoir lire et écrire, et sans parler un mot de français. Son mari s’oppose à ce qu’elle apprenne à se débrouiller seule.

Enceinte, Aziza vit ses premières années en Europe enfermée entre ses 4 murs avec pour toute compagnie la télévision allumée en permanence. C’est en écoutant les émissions en français et en parlant avec mes deux filles, que j’ai peu à peu appris la langue.

Je tenais la caisse et m’occupais de 10 ouvrières.

C’est à ce moment que mon mari a commencé à me faire travailler, d’abord au service d’autres employeurs et puis dans sa propre entreprise de nettoyage à sec. Je me levais très tôt, je préparais les filles et les emmenais à l’école. J’ouvrais le magasin à 7h pour le fermer à 19h. Je tenais la caisse et m’occupais de 10 ouvrières. Je savais juste écrire les premières lettres des mots pantalon, chemise, jupe et manteau, et ça me suffisait pour bien faire ce boulot.

Ce que j’ai compris plus tard, c’est que je n’avais jamais été déclarée et que tous les contrats qu’il m’avait fait signer pour la maison, le magasin, la voiture étaient bidons. Quand j’ai quitté mon mari, mes filles et moi n’avions droit à rien.

Après son divorce en 2000, une nouvelle vie a commencé pour Aziza. Elle s’est remariée et vit heureuse avec sa famille. Depuis 4 ans, elle apprend à lire et écrire. Elle a repris confiance en elle. Elle sort, va au musée, découvre les joies d’une vraie vie sociale.

Impliquée dans des actions de sensibilisation et d’interprétariat, elle encourage ses pairs à se lancer dans la découverte de l’écrit, porte d’entrée vers le monde du travail et formidable moyen d’expression de ses propres aspirations.

Téléchargez le témoignage d’Aziza (PDF).

Nous avons autant de talents que vous

Quand on ne sait pas lire et écrire et qu’on vit dans un monde où tout est informatisé, automatisé, codé, il n’est pas facile de s’en sortir. Pas facile mais pas impossible.

Alain, Albert, Chantal, Aziza, Fabrice, Marie, Marie-Thérèse, Roland et Vanessa nous le disent. Ils osent en parler sans tabou.

Pour que nos regards changent, pour que nous agissions ensemble pour défendre le droit à l’alphabétisation.

Les témoignages

Alain fait du théâtre. Alain Alain
Albert est peintre en bâtiment et accro de rando. Il a aussi repris des études d’animateur. Albert Albert
Aziza est gérante d’un magasin de nettoyage à sec. Aziza Aziza
Fabrice a décroché son diplôme de caméraman. Fabrice Fabrice
Marie a commencé à écrire son livre. Marie Marie
Roland est électricien. Roland Roland
Vanessa utilise MSN et est fan de YouTube. Vanessa
Le set de table (PDF)
Campagne « Nous avons autant de talents que vous ».
Journée internationale de l’alphabétisation, 8 septembre 2011.

Voir aussi : 8 septembre, Journée internationale de l’alphabétisation.