Jusqu’au 19 avril 2020, toutes nos activités en contact avec le public sont annulées ou suspendues.
Plus d’infos…

Accueil > Publications > Analyses des débats sur l’école dans le cadre des actions d’alphabétisation

Analyses des débats sur l’école dans le cadre des actions d’alphabétisation

Dans le cadre de la campagne « L’école en questions », Lire et Écrire a organisé des débats dans des groupes d’apprenants en alphabétisation sur le thème de l’école d’aujourd’hui et de demain. Cet ouvrage, réalise sous la direction de Magali Joseph, chargée d’études à Lire et Écrire Bruxelles, rend compte de ces débats et les analyse.

Extraits du préambule

Lire et Écrire se mobilise au quotidien pour défendre le droit à l’alphabétisation pour tous mais rêve aussi d’un avenir où l’alphabétisation des adultes ne serait plus nécessaire. Pour qu’un jour ce rêve devienne réalité, pour qu’un jour il n’y ait plus d’illettrés, il est aussi indispensable de lutter contre les causes de l’analphabétisme, de se battre pour une société qui ne se construise plus sur l’exclusion. Se battre aussi pour une école qui permette à tous les enfants d’acquérir les savoirs et les compétences de base… à l’école ! Il est inacceptable qu’aujourd’hui des jeunes sortent de l’école analphabètes ou illettrés et inacceptable que notre société ne permette pas à tous de vivre dans la dignité.

C’est dans ce cadre que Lire et Écrire lutte avec d’autres, et notamment au sein de la Plateforme de lutte contre l’échec scolaire, pour une autre école, une école de la réussite pour tous.

(…)

La Plateforme de lutte contre l’échec scolaire a décidé de lancer la campagne « L’école en questions » en 2010 afin d’aller à la rencontre des citoyens et de débattre avec eux, sans tabous, des questions sur l’école d’aujourd’hui et de demain.

(…)

En six mois, de février à juillet 2010, plus d’une centaine de débats ont eu lieu en Wallonie et à Bruxelles et quelques 1400 personnes y ont participé.

Pour les associations d’alphabétisation, l’enjeu était de faire vivre ces débats dans les groupes et de recueillir les représentations et les avis des apprenants, souvent particulièrement touchés par la question de l’échec scolaire, que ce soit en tant qu’ancien élève ou en tant que parents. Comment les personnes analphabètes ou illettrées perçoivent- elles notre système scolaire ? Est-il inégalitaire ? Est-il efficace ? Quelles expériences en ont-elles ? Quel est son rôle et quel est le rôle des parents ? Quelle école veulent-elles ? Le moins que l’on puisse dire c’est que les apprenants sont intarissables sur le sujet et extrêmement demandeurs de travailler ces questions. Ce qui coupe l’herbe sous le pied à la croyance selon laquelle les parents de milieux populaires ne s’intéressent pas à l’école.

Cet ouvrage présente, dans une première partie, quatre analyses des débats tenus au sein des groupes d’alphabétisation dans le cadre de la campagne « L’école en questions » ainsi que les comptes-rendus de ces échanges dans une seconde partie.