Jusqu’au 19 avril 2020, toutes nos activités en contact avec le public sont annulées ou suspendues.
Plus d’infos…

Accueil > Wallonie > Mission politique > Comité de Pilotage de la Conférence Interministérielle > Comité de Pilotage de la Conférence Interministérielle

Comité de Pilotage de la Conférence Interministérielle

Le Comité de pilotage a pour mission l’articulation et la coordination des politiques sectorielles d’alphabétisation en Fédération Wallonie-Bruxelles. Suite à l’accord de coopération entre la Fédération Wallonie-Bruxelles, la Région wallonne, la Commission communautaire française de la Région de Bruxelles-Capitale, un comité de pilotage permanent sur l’alphabétisation des adultes est installé depuis juin 2005.

Composition

Le Comité de pilotage est composé de 12 membres effectifs :

Dont 9 membres représentent les cabinets et les principales administrations compétentes en matière d’alphabétisation :

  • des Cabinets ministériels du Collège de la Commission communautaire française et des Gouvernements de la Communauté française et de la Région wallonne.
  • de la Fédération Wallonie-Bruxelles : secteurs de l’Éducation permanente, de l’Enseignement de Promotion sociale et de l’Égalité des Chances
  • de la Wallonie : secteurs de l’Action sociale, de la Formation professionnelle et le Forem
  • de la COCOF : secteurs de la Cohésion sociale, de la Formation professionnelle et Bruxelles Formation.

Et 3 membres représentent le secteur associatif :

  • Lire et Écrire : Lire et Écrire Communauté française, Lire et Écrire en Wallonie, Lire et Écrire Bruxelles.

De plus, des membres observateurs représentent des instituts de recherche ou des instances consultatives : l’IWEPS (Institut wallon de l’Évaluation, de la Prospective et de la Statistique), la Commission consultative Formation Emploi Enseignement (CCFEE) et l’Observatoire des Politiques culturelles (OPC).

Font également partie de ce comité de pilotage des experts des cabinets ministériels ainsi que des experts extérieurs.

Missions du Comité de pilotage

  1. Transmettre et proposer aux membres de la Conférence interministérielle (réunion annuelle des Ministres en charge des questions d’alphabétisation) des analyses, des remarques, des suggestions sur l’articulation et la coordination des politiques d’alphabétisation dans les secteurs de l’Éducation permanente, la Formation professionnelle, l’Insertion socio­professionnelle et l’Emploi, l’Enseignement de Promotion sociale, la Formation initiale et continue des formateurs en alphabétisation, l’Accueil des immigrés et primo-arrivants, l’Égalité des Chances.
  2. Proposer à la Conférence interministérielle ses recommandations relatives à la coordination des politiques de formation des formateurs et d’animateurs en alphabétisation des adultes, l’articulation des dispositifs communautaires et régionaux.
  3. Évaluer le nombre de bénéficiaires des actions d’alphabétisation.
  4. Proposer à la Conférence interministérielle de nouveaux dispositifs, de nouvelles actions, l’amélioration des dispositifs existant.
  5. Formuler des propositions visant la visibilité et le développement de questions relatives à l’alphabétisation.

Présentation de l’état des lieux

La réalisation d’un État des lieux annuel constitue la base indispensable pour finaliser la mission principale du comité de pilotage : assurer l’articulation et la coordination des politiques d’alphabétisation. Ces politiques concernent des personnes francophones ou non qui sont en difficulté face à l’écrit. Elles comportent aussi une dimension de FLE pour les allophones. La maîtrise des compétences équivalentes au CEB a été considérée comme le critère déterminant pour définir le public susceptible d’être concerné par les actions de formation en alphabétisation. L’articulation de l’alphabétisation avec le FLE et la formation de base, l’identification des limites entre ces différents champs ont été au cœur des préoccupations du Comité de pilotage dans l’élaboration d’une nomenclature commune.

L’État des lieux est une œuvre collective réalisée et cosignée par l’ensemble des membres du comité de pilotage. Chacun d’eux a apporté son expertise et son savoir spécifique à la finalisation de l’ouvrage. Plus précisément, l’État des lieux permet d’esquisser l’évolution des politiques, des budgets, de l’offre de formation pour les publics concernés par les actions d’alphabétisation.

Pour plus d’info : www.alpha-fle.be

Rôle de Lire et Écrire en Wallonie au sein du comité de pilotage de la conférence interministérielle

Lire et Écrire en Wallonie a pour but le développement et la reconnaissance de l’alphabétisation en Région wallonne. Cette mission nous confère une responsabilité globale et un statut particulier vis-à-vis des pouvoirs publics : être l’interlocuteur politique sur les questions d’alphabétisation. C’est à ce titre notamment que Lire et Écrire en Wallonie représente le secteur associatif auprès du comité de pilotage de la Conférence interministérielle sur l’alphabétisation des adultes, à côté de Lire et Écrire Bruxelles et de Lire et Écrire Communauté française. Lire et Écrire en Wallonie participe activement à ce comité de pilotage et aux différents groupes de travail mis en place pour traiter de problématiques particulières, notamment l’évaluation des politiques d’alphabétisation et le développement d’un questionnaire harmonisé pour l’ensemble du secteur de l’alphabétisation en Fédération Wallonie-Bruxelles. Ces lieux permettent à Lire et Écrire de promouvoir et de défendre le droit à l’alphabétisation pour tous et, plus particulièrement, d’éclairer et de relayer auprès des représentants politiques et des administrations les réalités de terrain vécues par les organismes d’alphabétisation.