Jusqu’au 19 avril 2020, toutes nos activités en contact avec le public sont annulées ou suspendues.
Plus d’infos…

Accueil > Publications > Faut-il catégoriser les publics de l’alphabétisation ? À quelle fin et dans (...)

Faut-il catégoriser les publics de l’alphabétisation ? À quelle fin et dans quelle mesure ?

Lire et Écrire en Wallonie, « Faut-il catégoriser les publics de l’alphabétisation ? À quelle fin et dans quelle mesure ? » Étude sur les publics de l’alphabétisation en formation à Lire et Écrire, en Wallonie, décembre 2013

Quel est le profil des publics en formation fréquentant une des associations de Lire et Écrire sur le territoire wallon francophone ? Combien de personnes se sont présentées dans une des Régionales, puis ont été réorientées vers d’autres organismes ou inscrites sur des listes d’attente ? Combien sont entrées en formation ? S’agit-il principalement de personnes d’origine étrangère ? Quelle est la proportion de public belge ?

Quel est le statut des personnes ? Quel est leur parcours scolaire ? Certains publics sont-ils davantage présents en formation que d’autres ? Et pourquoi ? Quel est le niveau de compétence des personnes au moment de leur entrée en formation ? Et comment ont évolué les publics ces dernières années ?

À partir de ces questions, cette étude examine quelques grandes problématiques liées à l’alphabétisation en Wallonie en se fondant sur l’analyse des publics en formation dans les associations de Lire et Écrire, en Wallonie.

Télécharger l’étude