Jusqu’au 19 avril 2020, toutes nos activités en contact avec le public sont annulées ou suspendues.
Plus d’infos…

Accueil > Publications > Impacts de l’alpha sur la vie des personnes : les variations ne s’expliquent (...)

Impacts de l’alpha sur la vie des personnes : les variations ne s’expliquent pas par le statut socioprofessionnel

Anne Godenir, « Impacts de l’alphabétisation sur la vie des personnes : les variations ne s’expliquent pas par le statut socio­professionnel  », 2012

Cette analyse se base sur les résultats de l’enquête menée par Lire et Écrire en 2010 sur les impacts de l’alphabétisation sur la vie des personnes. Cette enquête invitait les personnes en formation à évoquer ce que l’alphabétisation avait changé ou changeait dans leur vie. La présente analyse se penche sur le statut socio­professionnel des apprenants et examine dans quelle mesure celui-ci détermine le type d’impacts mentionnés par les personnes. On verra que contrairement à ce qui a été observé dans un article précédent pointant les relations entre les types d’impacts et le fait que les personnes aient fait leur scolarité en Belgique ou à l’étrange, les impacts de l’alphabétisation sont peu déterminés par le statut socio­professionnel. Qu’il s’agisse de travailleurs, chômeurs, bénéficiaires d’allocations du CPAS, demandeurs d’asile ou encore de personnes au foyer, les personnes mentionnent des impacts des différents types, dans des proportions relativement similaires. L’article analyse en quoi ces données sont importantes pour la décision politique.

Télécharger cette analyse