Jusqu’au 19 avril 2020, toutes nos activités en contact avec le public sont annulées ou suspendues.
Plus d’infos…

Accueil > Publications > Journal de l’alpha 131 : Chantiers institutionnels (octobre-novembre (...)

Journal de l’alpha 131 : Chantiers institutionnels (octobre-novembre 2002)

Plan bruxellois pour l’alphabétisation, classes supplémentaires d’alpha en Promotion sociale, création d’une ‘Cellule alphabétisation’ au sein du service de l’Éducation permanente, Conférence interministérielle sur l'alphabétisation, … : ça bouge en alpha !

Et plus généralement dans tout le secteur associatif : projet de Pacte entre pouvoirs publics et associations, refonte du décret Éducation permanente, plate-forme francophone pour le volontariat, accords du non-marchand, etc.

Nouvelles récentes, processus en cours, décisions et projets qui ne se concrétisent pas en un jour… Nous avons choisi de présenter ce nouveau paysage institutionnel de l’alpha tel qu’il est en l’état : en chantier.

‘En chantier’, notre secteur l’est aussi, du fait de son développement comme secteur professionnel. Cela a de multiples retombées, dont l’une est évoquée ici : un projet pilote de formations de formateurs, financé via le ‘fonds sectoriel de formation’ de la Commission paritaire 329, à laquelle sont rattachées les associations d'alpha.

Dernier chantier abordé dans ce dossier : l'alphabétisation de travailleurs, un type d’action appelé lui aussi à se développer.

Téléchargez le numéro (PDF).

Sommaire

Dossier :
(Les textes non signés ont été rédigés par Catherine Bastyns, Catherine Stercq et Sylvie-Anne Goffinet)
Le patchwork de l'alpha
Le chantier de l'alpha à l'Education permanente
Alpha et cours de français débutant dans l'enseignement de promotion sociale

Un exemple de partenariat entre l'associatif et la promotion sociale
Laurence DURDU - Centre d'Action Interculturelle de la Province de Namur

L'alpha plus proche de l'enseignement à distance
Classes-passerelle pour primo-arrivants
Le chantier de la reconnaissance sectorielle de l'alphabétisation 

Formés pour former ou 600 heures pour devenir formateur
Delphine RASSENEUR - Lire et Écrire Namur

Myriam, Viviane et Karin, participantes à la formation

600 heures pour devenir formateur et un emploi à la clé
Interviews de Manu TWAGILIMANA, responsable de la formation et d'Anne, participante à la formation
Alphabétisation des travailleurs
Récit d'une démarche semée d'embûches

Deborah ODDIE – L & E Brabant wallon et Etienne CARLIER – L & E Wallonie

Cours d'alphabétisation pour les agents communaux
Interview de Madame MOONS, attachée pédagogique à l'ERAP, de l'équipe de formateurs et d'un groupe d'apprenants