Jusqu’au 19 avril 2020, toutes nos activités en contact avec le public sont annulées ou suspendues.
Plus d’infos…

Accueil > Le Mouvement > International > L’alpha en Europe

L’alpha en Europe

L’analphabétisme, l’illettrisme, ne sont pas uniquement des réalités des pays d’Afrique, d’Asie ou d’Amérique latine… En Europe aussi de nombreuses personnes sont en difficultés avec l’écrit ! Dans tous les pays industrialisés une part importante des adultes ne maîtrise pas les savoirs et compétences de bases nécessaires à leur développement et au développement de la société.

Pour faire face à cette situation, dans chaque pays, se développent des politiques gouvernementales ainsi que des actions portées par des associations et/ou par les services publics. Et ce de manière très diversifiée selon les pays et les régions.

Mais l’Europe joue également un rôle important. En 1982, le Conseil de l’Europe publie le premier rapport dénonçant publiquement et officiellement la persistance de l’illettrisme dans nos pays.

Aujourd’hui, l’Europe – « société de la connaissance » – intervient dans le domaine de l’alphabétisation à un niveau politique, en définissant des orientations générales et des objectifs pour la formation d’adulte et l’enseignement.

Elle intervient également en finançant des actions d’alphabétisation, dans le cadre de divers programmes, qui impliquent pour la plupart des partenariats entre acteurs de plusieurs pays et notamment :

  • L’action Grundtvig, volet "éducation des adultes" du programme européen en matière d’éducation Socrates.

Eur-Alpha

Lire et Écrire est également membre et porteur d’Eur-Alpha, le réseau européen pour l’alphabétisation des adultes, fondé en 2009.

Eur-Alpha travaille avec les formateurs pour développer et échanger des pratiques pédagogiques favorisant l’émancipation, la citoyenneté et la participation des apprenants.

  • par le biais du Comité scientifique des formateurs qui est chargé de la collecte, la mise au point et la diffusion de pratiques poursuivant ces buts d’émancipation, de prise de parole et de participation des apprenants ;
  • dans des ateliers où les formateurs se rencontrent et testent des pratiques pédagogiques.

Eur-Alpha travaille avec les apprenants pour soutenir leur prise de parole et leur participation.

  • au Comité scientifique des apprenants où ils expriment leurs besoins, leurs revendications et rédigent une Charte pour l’alphabétisation (Manifesto) ;
  • pendant les ateliers où ils échangent leur vécu et réfléchissent sur leur rôle de citoyen au niveau national comme au niveau européen.

www.eur-alpha.eu

Voir aussi le projet européen Pass, prémices à Eur-Alpha.