Jusqu’au 19 avril 2020, toutes nos activités en contact avec le public sont annulées ou suspendues.
Plus d’infos…

Accueil > Publications > Les invisibles ont des choses à dire

Les invisibles ont des choses à dire

Théâtre d’objets réalisé dans une formation Regards croisés

Regards croisés est une expérience d’éducation populaire qui rassemble des acteurs du monde de l’alphabétisation, apprenants et ex-apprenants, stagiaires, animateurs, formateurs mais aussi des ensei­gnants, étudiants, éducateurs, animateurs d’écoles de devoirs…

Ils ont notamment créé collectivement des scènes de théâtre d’objets sur la problématique de l’École comme fabrique de l’illettrisme.

Elles ont été élaborées pendant trois jours en France – avec l’aide de la compagnie Buissonnière, compagnie de théâtre-action belge, et avec l’association française Par chemins, qui partage les valeurs et pratiques d’alphabétisation populaire de Lire et Écrire et qui participe à Regards croisés – spécifiquement pour les jouer lors d’un colloque organisé par l’association française Initiales, le 5 octobre 2017.

Les invisibles ont des choses à dire
Théâtre d’objets, par un groupe d’apprenants et de formateurs

Les quatre scènes de quelques minutes chacune ont ponctué la journée de colloque avec comme fil rouge « Familles, écoles, vers une culture commune ? ».

Dans cette expérience, il n’est plus question de « formateurs » ou « d’apprenants » mais d’un « tous comédiens » nommés Les invisibles ont des choses à dire pour l’occasion.

Jouer dans un colloque, hors des lieux connus et familiers du quotidien de travailleurs et d’apprenants en alphabétisation, visait à provoquer de nouvelles rencontres entre des personnes qui n’auraient peut-être pas eu par ailleurs l’occasion de croiser leurs regards, à vivre l’interculturel et non seulement à « parler sur ».