Jusqu’au 5 avril 2020, toutes nos activités en contact avec le public sont annulées ou suspendues.
L’Université de printemps est annulée.
Plus d’infos…

Accueil > Wallonie > Mission politique > Mission politique

Mission politique

Lire et Écrire en Wallonie a pour but le développement et la reconnaissance de l’alphabétisation en Wallonie. Cette mission lui confère une responsabilité globale et un statut particulier vis-à-vis des pouvoirs publics : être l’interlocuteur politique sur les questions d’alphabétisation.

Lire et Écrire en Wallonie élabore, développe, assure la cohérence d’un projet commun et d’une action politique concertée au nom du secteur de l’alphabétisation en général et pour Lire et Écrire, en particulier. Lire et Écrire en Wallonie veille à maintenir la cohérence de ce projet commun et de cette analyse politique en accord avec les valeurs des deux mouvements ouvriers, chrétien et socialiste, fondateurs de Lire et Écrire.

Du rôle de représentation…

C’est à ce titre notamment que Lire et Écrire en Wallonie représente le secteur associatif auprès du comité de pilotage de la Conférence interministérielle sur l’alphabétisation des adultes, aux côtés de Lire et Écrire Bruxelles et de Lire et Écrire Communauté française.

Dans le cadre de cette mission politique, Lire et Écrire en Wallonie porte un mandat auprès de l’Interfédération des EFT/OISP (Entreprise de Formation par le Travail et Organisme d’Insertion SocioProfessionnelle). Celle-ci, composées de cinq fédérations, promeut et défend le secteur de l’insertion socio­professionnelle auprès des pouvoirs publics wallons.

…Au rôle de revendication

De plus, Lire et Écrire en Wallonie assure un rôle de négociation, de revendication et de lobby politique et institutionnel. Les actions de partenariat et de sensibilisation de la coordination wallonne s’inscrivent dans le cadre de cette mission politique. Elles viennent en appui des actions et des partenariats développés au niveau local par les Régionales de Lire et Écrire.

Il s’agit notamment de soutenir la réflexion sur les orientations en matière d’alphabétisation, de porter et diffuser le point de vue du secteur de l’alphabétisation, et de réaliser un travail d‘interpellation auprès des pouvoirs publics. Et notamment auprès des institutions et pouvoirs politiques suivants :

  • la Région wallonne et la Fédération Wallonie-Bruxelles ;
  • les cabinets ministériels de la Région wallonne : Ministre-Président (coordination de la lutte contre la pauvreté) ; Ministre de l’Emploi et de la Formation ; Ministre des Travaux publics, de la Santé, de l’Action sociale et du Patrimoine ; Ministre des Pouvoirs locaux, de la Ville, du Logement et de l’Énergie ;
  • les cabinets de la Fédération Wallonie-Bruxelles : Ministre-président de la Fédération Wallonie-Bruxelles ; Ministre de l’Éducation, de la Culture et de l’Enfance de la Fédération Wallonie-Bruxelles ;
  • les parlementaires wallons ;
  • le Forem, la Direction interdépartementale de la cohésion sociale (DiCS), l’Institut wallon de l’évaluation, de la prospective et de la statistique (IWEPS) et l’Agence Fonds social européen (FSE) ;
  • l’Interfédération des EFT/OISP et les quatre autres fédérations qui la composent : ALEAP, CAIPS, AID, ACFI ;
  • les deux mouvements ouvriers : chrétien et socialiste.

…En passant par les missions de soutien politique

Dans sa mission politique, Lire et Écrire en Wallonie assure également une mission de soutien aux régionales sur les politiques wallonnes en particulier. Ceci, notamment, à travers un accompagnement sur les agréments et la mise en œuvre des différents décrets auxquels est liée l’alphabétisation (CISP, AI, DAPA, Bassins de vie…).
Et, par ailleurs, par un suivi des questions d’actualité politiques (questions parlementaires, propositions de décrets, actualité des Mouvements porteurs…) pouvant les concerner.