Jusqu’au 19 avril 2020, toutes nos activités en contact avec le public sont annulées ou suspendues.
Plus d’infos…

Accueil > Liège Huy Waremme > Qui sommes-nous ? > Nos actions > Nos actions

Nos actions

Organisation d’éducation permanente et d’insertion socio­professionnelle, Lire et Écrire développe ses actions autour de 3 axes :

  • L’axe opérateur de formations
  • L’axe de service
  • L’axe de sensibilisation

L’axe opérateur de formation

Dont l’objectif est l’insertion socio-professionnelle et l’insertion sociale par l’apprentissage des compétences de base en lecture, écriture et calcul.

À Liège, à Huy, à Seraing, à Ans ou en décentralisation (arrondissement de Liège-Huy-Waremme).

Se traduit par des modules de formation s’adressant à tout adulte (+ 18 ans) peu ou pas scolarisé dans sa langue maternelle (maximum 6 ans de scolarité non certifiés), en difficulté avec l’oral et/ou l’écrit de la langue française.

Ces modules se donnent en journée (entre 5h et 22h par semaine) et, pour les travailleurs uniquement, en soirée (2 × 2,5h par semaine).

L’axe des services

Destiné à la fois aux acteurs du secteur de l’alphabétisation et au grand public. Cet axe se décline à travers :

  • la participation à différentes plateformes rassemblant les EFT, les OISP, les associations d’alphabétisation et de FLE, les partenaires publics…
  • la formation de formateurs :
    • formation de base pour formateur animateur en alphabétisation, destinée à toute personne intéressée par la formation en alphabétisation,
    • formation continuée pour formateurs en alphabétisation permettant d’approfondir certains aspects et d’acquérir des compétences spécifiques.

L’axe de sensibilisation

Les actions de sensibilisation trouvent leur place dans le développement de la prise en compte du public en difficulté de lecture et d’écriture par les acteurs publics et associatifs, afin d’apporter un changement d’attitude et des moyens à mettre en œuvre pour rendre les services accessibles aux personnes illettrées.

Ces actions visent également les agents relais en contact, dans leur cadre professionnel, avec les personnes illettrées pour une prise de conscience de la problématique et la transformation des pratiques afin de les aider à développer la citoyenneté de leur public.