Jusqu’au 19 avril 2020, toutes nos activités en contact avec le public sont annulées ou suspendues.
Plus d’infos…

Accueil > Charleroi Sud-Hainaut > Qui sommes-nous ? > Nos actions > Organisation de groupes de travail

Organisation de groupes de travail

Organisation de groupes de travail pour la prise en compte de la personne illettrée dans la sous-région dans le cadre du projet FSE Equal Dispositif territorial pour la prise en compte de la personne analphabète.

Le projet EQUAL a été initié en 2005 par un ensemble de partenaires wallons, dont essentiellement l’ensemble des Lire et Écrire xallons. La nouveauté de la démarche est de ne pas envisager la thématique de l’illettrisme sous l’angle unique de la formation alpha et d’envisager des actions concertées avec des partenaires actifs sur d’autres champs que celui de l’alphabétisation. Le leitmotiv est : tous concernés !

Sur le territoire de Charleroi, après des réunions préliminaires, le projet a véritablement démarré, rassemblant des organismes intéressés et confrontés à des difficultés par rapport à l’illettrisme. Ce sont, entre autres, Le FOREM, le CSEF, la ville de Charleroi, des entreprises de formation par le travail, les CEFA, Trace intérim, le Carrefour emploi formation, les syndicats, etc. Cette rencontre a été l’occasion d’échanger et de relever des thèmes porteurs :

  • la prévention dans les écoles
  • la formation professionnelle,
  • l’insertion et l’alphabétisation des travailleurs
  • l’accueil et l’orientation

Voici à titre d’exemple quelques questions que les acteurs se posent : quels sont les métiers accessibles aux personnes illettrées ; à quel moment dans l’évolution d’une carrière le fait de ne pouvoir correctement comprendre un texte ou s’exprimer peut devenir un frein ; comment prendre le temps avec la personne au service chômage du syndicat quand la quantité de travail augmente et la législation sociale se complique ? Etc.Un affinage des problématiques à traiter et la constitution de sous-groupes de travail est en cours d’élaboration. Les personnes illettrées sont au premier chef concernées par le projet. En tant que bénéficiaires finaux de l’action, évidemment mais également en tant que participant à la dynamique de travail. Comment ? Ceci sera défini dans nos prochaines séances.

Et Lire et Écrire Charleroi Sud-Hainaut dans tout cela ? Nous occupons en fait deux places distinctes. La première est celle de la coordination du projet. La chargée de mission « Dispositif territorial » doit faire le lien entre l’ensemble de partenaires : animer et maintenir la dynamique, susciter les collaborations et les ateliers thématiques. Le tout de manière neutre en agissant « pour le compte de tous ».

Lire et Écrire est également un partenaire important du projet car il est garant de la méthodologie mise en œuvre et il amène : la connaissance des personnes illettrées dans le cadre de la formation, les compétences pédagogiques spécifiques à l’alphabétisation, une réflexion sur l’alpha travailleurs, une pratique en accord avec les valeurs de l’Éducation permanente, etc. Ces champs de compétences vont se confronter à d’autres tels que ceux d’une agence d’intérim, d’une école, d’un syndicat, etc.

Étincelles de créativité en perspectives et occasion de décloisonner les pratiques de chacun. À ce titre, on devrait peut-être appeler Equal « plateforme d’interactivités » !