Jusqu’au 5 avril 2020, toutes nos activités en contact avec le public sont annulées ou suspendues.
L’Université de printemps est annulée.
Plus d’infos…

Accueil > Publications > Place et participation effective des populations d’origine belge aux (...)

Place et participation effective des populations d’origine belge aux formations alpha à Bruxelles

Lorsque Lire et Écrire se crée, en 1983, sa première action sera le lancement d’unecampagne de sensibilisation à la réalité de l’illettrisme parmi la population belge, incitant les personnes analphabètes à rejoindre les cours d’alphabétisation. En effet, les cours d’alphabétisation existant alors accueillaient les populations migrantes et peu de personnes imaginaient que des belges pouvaient être analphabètes. Cette campagne, menée avec le soutien de la RTBF, a effectivement suscité de nombreux appels de personnes belges en difficulté avec l’écrit. Ce qui a entraîné la création de groupes spécifiques et l’intégration de ces nouveaux publics dans certaines associations.

Depuis, Lire et Écrire a toujours eu comme préoccupation de favoriser la mixité et de permettre aux diverses populations en situation d’illettrisme, quelles que soient leurs origines et leurs conditions culturelles, économiques et sociales, d’avoir effectivement accès aux formations d’alphabétisation. Malgré cette optique, nous constatons depuis plusieurs années, qu’il y n’a plus que très peu de personnes illettrées d’origine belge qui s’engagent dans les différents cours d’alphabétisation organisés en région bruxelloise.

Une analyse de Lire et Écrire Bruxelles
Décembre 2005