Accueil > Wallonie > L’alpha dans les politiques > En Wallonie et Fédération Wallonie-Bruxelles > L’éducation permanente > L’éducation permanente

L’éducation permanente

L’éducation permanente est une compétence régie au niveau de la Fédération Wallonie-Bruxelles, dans le cadre de la politique culturelle. Cette matière est règlementée via le décret fixant les conditions de reconnaissance et d’octroi de subventions aux organisations d’éducation permanente des adultes en général et aux organisations de promotion socioculturelle des travailleurs, établi en 1976 et révisé en 2003.

Les organismes agréés dans ce cadre ont pour objectif de favoriser et de développer, principalement chez les adultes :

  • une prise de conscience et une connaissance critique des réalités de la société ;
  • des capacités d’analyse, de choix, d’action et d’évaluation ;
  • des attitudes de responsabilité et de participation active à la vie sociale, économique, culturelle et politique.

Lire et Écrire, avec ses 8 Régionales wallonnes et la Régionale de Bruxelles, coordonnées par Lire et Écrire Communauté française, est reconnue comme Mouvement d’éducation permanente. Elle bénéficie dans ce cadre d’un financement pour des actions de formation alpha (axe 1 du décret), des actions de formation des acteurs socioculturels (axe 2), des analyses et études (axe 3), et des actions de sensibilisation (axe 4).

L’un des principaux enjeux identifiés par Lire et Écrire en Wallonie par rapport à la politique d’éducation permanente est l’articulation de ses finalités avec les finalités des politiques d’insertion socioprofessionnelle. Une telle articulation est aujourd’hui difficile car les deux champs entrent en tension au niveau politique (d’un côté des visées émancipatrices, des objectifs de participation citoyenne, de l’autre, des mesures d’activation avec sanction à la clé).