Jusqu’au 19 avril 2020, toutes nos activités en contact avec le public sont annulées ou suspendues.
Plus d’infos…

Accueil > Wallonie > Mission de coordination > Sensibilisation et partenariats > Projet en cours > Projet en cours

Projet en cours

Depuis 2011, Lire et Écrire en Wallonie coordonne, pour les 8 Régionales wallonnes, une convention pluriannuelle liant Lire et Écrire en Wallonie et les cabinets des Ministres de l’emploi et de la formation, et de l’action sociale.

Cette convention, nommée convention Région wallonne alpha, a comme premier axe la sensibilisation et le développement de partenariats.

Le but est d’

« Renforcer la prise en compte des personnes en situation d’illettrisme et lutter contre les discriminations dans l’insertion sociale et professionnelle liées à une non-maîtrise des savoirs de base. [1] »

Dans le cadre de ce premier axe, la coordination et les Régionales wallonnes de Lire et Écrire continuent de mener des actions de sensibilisation auprès du grand public, des personnes en difficulté de lecture et écriture, et de l’ensemble des acteurs de différents secteurs susceptibles d’être en contact ou en lien avec ces personnes.

Le travail de sensibilisation reste en effet crucial à mener, au vu de paramètres persistants tels que :

  • les tabous et la honte par rapport à l’illettrisme ;
  • la méconnaissance de la problématique et des moyens de l’identifier ;
  • le manque de ressources quant à la manière d’orienter ces personnes ;
  • le manque de ressources quant à la manière d’améliorer leur prise en compte dans les différents contextes dans lesquels elles évoluent.

Compte tenu de ces éléments, les actions de sensibilisation visent principalement :

  • la prise de conscience et le changement de regard, au niveau du grand public mais aussi des différents acteurs de notre société, par rapport à la réalité de l’illettrisme et aux actions possibles ;
  • l’émergence de collaborations indispensables à une prise en compte globale des personnes en difficulté de lecture et d’écriture, y compris les travailleurs et les personnes dites en réaffiliation sociale, et à une lutte efficace pour le droit à une alphabétisation de qualité pour tous et proche de tous ;
  • et la création de nouvelles initiatives d’alphabétisation.

La mission de sensibilisation et développement partenarial est transversale par rapport aux différents publics de l’alphabétisation. Sauf exception, cette mission, même quant elle est menée spécifiquement dans le cadre de l’alphabétisation des personnes dites en (ré)affiliation sociale ou des travailleurs, est couverte par l’objectif 1 de la Convention.

Depuis 2018, les questions de coordination/articulation avec les opérateurs existants font l’objet d’un axe supplémentaire à la convention. Dans cet axe, il s’agit de créer du lien avec les autres opérateurs en matière d’alphabétisation et d’alphabétisation des personnes étrangères et de mettre en place et partage de boîtes à outils communs avec les autres opérateurs alpha ainsi que de contribuer à la réalisation de l’état de lieux en matière d’alphabétisation et alphabétisation des personnes étrangères réalisé au niveau du Comité de pilotage permanent sur l’alphabétisation et contribuer à la récolte d’information au niveau de la Wallonie..

Pour plus d’informations, télécharger le rapport d’activités 2016 de la convention RW alpha.


[1Extrait de la convention RW alpha 2018-2020.