Accueil > Publications > Subside or perish?

29 nove 2016

Subside or perish?

Analyse de Claire Corniquet, Lire et Écrire Bruxelles

Ce titre fait référence au célèbre Publish or perish qui dénonce le fait que les scientifiques de tous bords sont soumis à la pression de publier de plus en plus vite, et en nombre, leurs résultats de recherche.

Si l’avancement au sein du milieu académique dépend du nombre de publications, la bonne marche du secteur associatif dépend quant à elle du montant des subsides alloués.

Force est de constater que la loi du chiffre se distille au sein du secteur public et non marchand. On le sait, les restrictions budgétaires ont un impact certain sur le fonctionnement des associations.

Mais, qu’en est-il de l’impact du contrôle des dépenses et de la justification du « bon » usage des deniers publics sur les travailleurs du secteur associatif ?

Lire l’article (PDF)