Jusqu’au 19 avril 2020, toutes nos activités en contact avec le public sont annulées ou suspendues.
Plus d’infos…

Accueil > Le Mouvement > Actualités > Appel à projet 2020 du programme européen Erasmus+

Actu du

Appel à projet 2020 du programme européen Erasmus+

Candidatures pour le 5 février ou le 24 mars 2020, selon le type de projet

Le nouvel appel à projet du programme européen Erasmus+ a été publié et permet aux acteurs de l’éducation des adultes non formelle dans le domaine de la formation non professionnelle (entre autres, le secteur de l’alpha) de proposer deux types de projets.

1. Projets liés à la mobilité : formation continuée du personnel à l’étranger / « action clé 1 »

Possibilité, pour le personnel des organisations, d’aller suivre une ou des formations dans l’un des pays du programme : les 28 états membres + Norvège, Lichtenstein, Islande, Turquie, République de Macédoine du Nord, Serbie.

  • Condition : formation en lien avec les missions de l’organisme, les projets en cours et les besoins en matière de formation continuée.
  • Projet de 12 à 24 mois (les personnes peuvent partir plusieurs fois sur une période).
  • Projet déposé par l’organisme seul ou par un consortium d’organismes.
  • Échéance : 5 février 2020 (12h00) pour des projets commençant entre le 1er juin et le 31 décembre 2020.

Financement : forfaits

  • Organisation de la mobilité : jusqu’à 100 participants : 350 €/participant (au-delà : 200 €/participant additionnel).
  • Voyage : forfaits de 20 € à 1 500 € selon la distance (exemple : 275 € pour aller à Barcelone).
  • Séjour : selon la durée et le pays de destination (3 zones définies), per diem (forfait 140-160-180 €/jour).
  • Besoins spécifiques (personnes à mobilité réduite, par exemple) : 100 % des couts éligibles.
  • Couts exceptionnels : voyages couteux 80 % des couts éligibles si forfait classique insuffisant.
  • Droits d’inscription à la formation : 70 €/participant/jour et maximum de 700 € / participant / projet.
  • Aide à la candidature : le 19 novembre 2020 à l’agence AEF Europe (dans le bâtiment de la Fédération Wallonie-Bruxelles). L’agence Erasmus+ en FWB fait remarquer que les budgets réservés à ce type de projet n’ont pas été alloués entièrement lors du dernier appel faute de candidatures suffisantes.

2. Projets de partenariats : coopérer autour d’un thème commun / « action clé 2 »

Ici, il s’agit d’un consortium de minimum 3 organismes des pays du programme et éventuellement, d’un pays partenaire (reste du monde, ex : Canada) pour travailler ensemble autour d’une priorité suivante :

  • Soutien à l’acquisition des compétences de base pour tous.
  • Inclusion sociale.
  • Valeurs communes, engagement civique et participation.
  • Environnement et objectifs liés au climat.
  • Pratiques innovantes dans l’ère numérique.
  • Soutien aux éducateurs et professionnels de l’éducation.
  • Transparence et reconnaissance des compétences et des certifications.
  • Investissement durable, qualité et efficacité de l’éducation et la formation.
  • Valeur sociale et éducative du patrimoine culturel européen.
  • Améliorer l’offre d’apprentissage pour les apprenants adultes : offre d’apprentissage adaptée, reconnaissance des compétences acquises par l’apprentissage non-formel et informel…
  • Permettre aux apprenants peu qualifiés d’acquérir de nouvelles compétences : (lecture, écriture, numériques, digitales, autres compétences de base) processus d’identification des compétences, offre d’apprentissage adaptée.
  • Soutenir les processus de guidance et d’orientation : pour motiver les apprenants peu qualifiés à s’inscrire dans une démarche d’apprentissage et favoriser une formation tout au long de la vie.
  • Développement professionnel du personnel travaillant avec des adultes.
  • Suivi de l’efficacité des politiques dans le domaine de l’éducation des adultes.

Des conditions à la fois flexibles et exigeantes

  • Participants : le personnel et les apprenants.
  • Diversité d’acteurs : centres de formation, ASBL, entreprises, communes, partenaires sociaux, centres de recherche, musées, bibliothèques… – actif⋅ve dans l’éducation et la formation.
  • Diversité des activités : – échanger des pratiques ou autour d’un thème – créer, tester, adapter des outils-approches pédagogiques – travail en groupe transnational – réalisation communes – collaboration virtuelle – activités locales.
  • Projets de 12 à 36 mois.
  • Minimum 3 organismes de 3 pays du programme.
  • Échéance : 24 mars 2020 (12h00) pour des projets commençant entre le 1er septembre et le 31 décembre 2020.

Deux types de partenariats possibles

Échange de bonnes pratiques :

  • Développer et renforcer des réseaux.
  • Accroitre la capacité des organisations à coopérer au niveau international.
  • Partager et confronter des idées / pratiques / méthodes.

Innovation :

  • Développer des productions innovantes ou s’engager dans des activités intensives de diffusion et d’exploitation de produits existants et nouveaux ou d’idées novatrices.
  • Résultats attendus : « productions intellectuelles » tangibles, innovantes, transférables (à disséminer intensément).
  • Exemples : référentiel, cours, plateforme d’apprentissage, étude,…

Activités permises : apprentissage, enseignement, formations transnationales

  • Mobilité mixte d’apprenants : combinaison de courtes périodes de mobilités physiques et de mobilités virtuelles des a.pprenants par l’utilisation des TIC. Durée : de 5 jours à 2 mois (hors voyage)
  • Événement conjoint de formation du personnel : organisation par les partenaires de séminaires de formation de courte durée pour les personnels des partenaires. Durée : de 3 jours à 2 mois (hors voyage).
  • Mission d’enseignement ou de formation de longue durée : permet aux formateurs et autres personnels de travailler ou suivre une formation dans un organisme partenaire dans le but de partager et acquérir des nouvelles compétences. Durée : de 2 à 12 mois.

Financement : forfaits

  • Gestion et mise en œuvre : 500 €/mois coordinateur – 250 €/mois partenaires (max 2 750 €/mois).
  • Réunions transnationales : 575 € ou 760 €/participant/réunion selon la distance.
  • Couts exceptionnels : achat de biens et services, voyages couteux.
  • 75 % des frais éligibles (max 50 000 €) : 80 % des couts éligibles si forfait classique insuffisant.
  • Besoins spécifiques : 100 % des frais éligibles.
  • Frais de voyage : de 20 € à 1500 €, sur base de la distance.
  • Frais de séjour : selon le type d’activité de mobilité, par jour/pays.
  • Soutien linguistique : 150 €/participant.
  • Productions intellectuelles : par jour de travail, selon la catégorie de personnel et le pays.
  • Événement de dissémination : 100 €/participant local ; 200 €/participant international (max 30 000 €).
  • Le Coordinateur signe la convention et reçoit l’ensemble du financement.

Aide à la candidature : le 31 janvier 2020 à l’agence AEF Europe (dans le bâtiment de la Fédération WB).

Plus d’infos

Pour structurer vos idées, chercher des partenaires, et recevoir un feed-back, des infos sont disponibles en ligne : www.erasmusplus-fr.be
ou par e-mail : mobilite@aef-europe.be ou partenariat@aef-europe.be

Contact : Mélanie Mignot (chargée de promotion du programme Erasmus+) melanie.mignot@aef-europe.be