Jusqu’au 19 avril 2020, toutes nos activités en contact avec le public sont annulées ou suspendues.
Plus d’infos…

Accueil > Publications > Journal de l’alpha 185 : Des chiffres pour l’alpha… (septembre–octobre (...)

Journal de l’alpha 185 : Des chiffres pour l’alpha… (septembre–octobre 2012)

Que nous apprennent les enquêtes statistiques ?

En 1980, la Belgique, comme l’ensemble des pays industrialisés, déclare à l’Unesco un taux d’analphabétisme proche de 0 %. En 2000, les statistiques de l’OCDE indiquent qu’en Belgique (Flandre), 18,4 % des 16-65 ans ont des difficultés à comprendre un texte suivi et que 46,6 % n’atteignent pas le niveau minimum requis « pour composer avec les exigences de la vie et du travail d’aujourd’hui ». Et, depuis 1983, Lire et Écrire avance toujours le même le chiffre de 10 %.

Pourquoi ces différences ?

La manière dont on définit la population en difficulté avec l’écrit (illettrés, analphabètes, analphabètes fonctionnels,…) influe évidemment sur l’évaluation du nombre de personnes concernées. Et la définition des besoins est elle aussi variable. De quels besoins parle-t-on : de ceux de la société ou de ceux des personnes en situation d’exclusion économique, sociale et culturelle ? Car ce n’est pas un hasard si les chiffres diffèrent. Les définitions, perceptions, représentations sont en effet des normes sociales qui changent selon l’époque et le lieu. C’est le mode de vie d’une société et surtout son modèle de développement économique qui désignent le niveau minimal de savoirs ou de compétences nécessaires pour participer à son fonctionnement.

Lire et Écrire ayant fait le choix de s’adresser aux personnes les plus en difficultés a maintenu son estimation à 10 %, estimation par ailleurs proche des résultats d’enquêtes spécifiques sur les niveaux les plus faibles menées dans les pays voisins (France, Allemagne et Angleterre). Et vu qu’aucune enquête de ce type n’est, dans le contexte budgétaire actuel, à l’ordre du jour en Fédération Wallonie-Bruxelles, le compteur reste donc à 10 %…

Télécharger le numéro (PDF).

Sommaire

  • Édito
    Les chiffres de l’alpha : compteur bloqué ?

    Catherine Stercq – Lire et Écrire Communauté française
  • Qui sont les personnes en difficulté avec l’écrit en Fédération Wallonie-Bruxelles ?
    Aperçu à partir des statistiques disponibles

    Christine Mainguet – Institut wallon de l’évaluation, de la prospective et de la statistique
  • IALS, ALL et PIAAC
    Les enquêtes de l’OCDE sur la littératie et les compétences des adultes font-elles avancer la cause de l’alpha ?

    Catherine Bastyns – Lire et Écrire Communauté française
  • Les résultats de IALS et ALL
    Un aperçu vu sous l’angle de l’alpha

    Catherine Bastyns – Lire et Écrire Communauté française
  • En France, l’enquête IVQ d’évaluation des compétences fondée sur des supports de la vie quotidienne
    Sylvie-Anne Goffinet – Lire et Écrire Communauté française
  • Leo, comme Level One (niveau 1)
    L’enquête allemande sur la littératie aux niveaux les plus faibles

    Catherine Bastyns – Lire et Écrire Communauté française
  • L’enquête anglaise Skills for Life sur les compétences normalement acquises au cours de la scolarité
    Catherine Bastyns – Lire et Écrire Communauté française
  • Sélection bibliographique
    Myriam Dekeyser – Centre de documentation du Collectif Alpha
    Sylvie-Anne Goffinet – Lire et Écrire Communauté française