Accueil > Publications > Analyse des impacts des actions d’alphabétisation auprès des personnes (...)

25 octo 2018

Analyse des impacts des actions d’alphabétisation auprès des personnes étrangères ou d’origine étrangère

Recherche-action de Lire et Écrire en Wallonie

La diversité des impacts de l’alphabétisation a déjà été mise en évidence par des recherches, notamment les recherches-action coordonnées par Lire et Écrire en 2010 [1] avec les apprenants de ses Régionales wallonnes et bruxelloise et, plus récemment, en 2018 avec les apprenants étrangers et d’origine étrangère dans divers centres de formation en Wallonie.

C’est dans le cadre de cette dernière recherche-action, soutenue par la Région wallonne, que prend place l’idée de ce guide méthodologique. Les travailleurs de l’alpha sont en général bien conscients des effets multiples du processus d’alphabétisation. Ils connaissent les constats généraux des recherches précitées, c’est-à-dire la diversité des champs impactés par l’alphabétisation. Ils intègrent ces éléments dans leurs rapports avec les apprenants et les groupes, dans les évaluations, dans les suivis, etc. Ce que ce guide propose, à travers une démarche systématique et des outils spécifiques, c’est d’aider le travailleur à dresser un bilan des changements vécus par un groupe d’apprenants et qu’ils attribuent à leur formation en alphabétisation.

Conformément à la démarche d’une recherche-action, c’est dans un aller-retour entre le champ de la recherche et la pratique de terrain que s’est construit ce guide. Il s’est appuyé sur les contributions de 17 travailleurs de 16 centres de formation en alphabétisation qui ont alimenté, testé et considérablement enrichi le guide que nous proposons.

Les constats généraux de la recherche en matière d’impacts

Réalisée par Lire et Écrire en Wallonie avec le soutien du Ministre wallon de l’Action sociale, la recherche s’intéresse aux impacts du processus d’alphabétisation auprès des publics « personnes étrangères et d’origine étrangère », tel que définis par le Code wallon de l’Action sociale et de la Santé. Essentiellement de type qualitatif, la recherche s’appuie sur une méthodologie impliquant l’expression directe des apprenants. Elle se construit à partir de leur propre regard sur les effets du processus d’alphabétisation dans leur vie.

Au total, l’analyse s’est réalisée auprès d’une population de 148 apprenants, au sein de 16 structures de formation sur le territoire wallon (dont les 8 Régionales de Lire et Écrire) sur un total de 609 réponses apportées à la question : Qu’est-ce que le processus d’alphabétisation a changé dans ma vie ?

Lire et Écrire identifie ainsi 3 grandes catégories de changement exprimés par les apprenants : les changements relèvent soit de l’insertion sociale (28%), soit du champ des savoirs (28% également), ou encore du développement personnel (27%). Les changements renvoyant à la participation citoyenne et à l’insertion socio­professionnelle sont évoquées de manière très marginale (respectivement 6 % et 4%).

Présentation du guide et objectifs

Ce guide méthodologique et les outils qui l’accompagnent proposent aux travailleurs de l’alpha une démarche systématisée en vue d’identifier les impacts de l’alphabétisation auprès d’un groupe d’apprenants.

Le résultat offre un instantané, une image sur les changements exprimés par les apprenants à un moment donné de leur parcours. Il ne permet pas une évaluation des parcours puisqu’à aucun moment il n’est mis en corrélation avec des objectifs à atteindre et une situation de départ. Les impacts sont ceux perçus et exprimés par les apprenants, à l’exclusion de toute appréciation extérieure. Il n’y a pas, non plus, d’indicateurs de mesure. En effet, on ne demande pas à l’apprenant de se situer sur une échelle de 0 à 10 pour exprimer le chemin parcouru ou l’importance du changement. Les résultats sont essentiellement qualitatifs.

Les limites une fois évoquées, l’intérêt de la démarche est multiple. Elle permet au travailleur de mieux connaitre son groupe d’apprenants, de marquer un temps d’arrêt et de questionner ses propres pratiques de formateur et le dispositif de formation, de les ajuster le cas échéant. À l’échelle de l’opérateur, les avantages sont identiques si ce n’est que, pour l’opérateur comme pour le secteur de l’alpha dans son ensemble, ce type de démarche systématisée permet d’offrir au public, notamment aux pouvoirs publics et aux partenaires, une vue plus fine et plus complexe des effets concrets de leur action chez les apprenants.

Quant à l’apprenant, l’intérêt de suspendre le cours habituel de la formation, d’offrir un cadre pour s’interroger sur ce que le processus d’alphabétisation a changé ou non, semble évident. En général, les apprenants prennent conscience de nombreux changements, cela participe à réanimer leur motivation. L’alphabétisation est en effet un processus long marqué de hauts et de bas, de difficultés multiples. Il doit nécessairement être ponctué de temps d’arrêt, de bilan, de regard en arrière, de questionnement sur l’avenir, etc.

Ce guide a été réalisé dans le contexte de l’alphabétisation et spécifiquement avec des apprenants étrangers et d’origine étrangère. Il va sans dire qu’il est valable pour tout autre apprenant en alphabétisation. Il pourrait même être utilisé en dehors de l’alphabétisation, pour d’autres types d’actions de formation, d’accompagnement, d’insertion, etc.

Ce guide est proposé par Lire et Écrire en Wallonie à l’ensemble des travailleurs de l’alphabétisation, qui peuvent en disposer librement, en tout ou en partie, avec toutes les adaptations jugées pertinentes. Personne n’est par ailleurs tenu de procéder à ce type de démarche.

Enfin, tout guide méthodologique est par nature destiné à évoluer. Cette première version, datant d’août 2018, est donc susceptible d’évoluer sur la base, notamment, des retours de travailleurs qui l’auront utilisé.

Si vous souhaitez organiser une présentation de la recherche-action et/ou du guide méthodologique, nous vous invitons à contacter Lire et Écrire en Wallonie à cette adresse gerson.ramirez@lire-et-ecrire.be ou par téléphone au 081.24.25.00.