Accueil > Bruxelles > Formations et accompagnement pour le secteur > Formations continuées > Image, cinéma et interculturel en Alpha

Image, cinéma et interculturel en Alpha

Lu 4, Ma 5 et Me 6 mars 2019

Pourquoi est-il difficile d’utiliser des supports films en classe d’alpha et peut-on regarder tout type de film sans prendre le risque de heurter les apprenants de son groupe ?

En effet, la nature même du cinéma qui tend à apporter un point de vue, une vision particulière du monde peut faire remonter des émotions et être source d’incidents critiques qui risquent d’entraîner tensions et blocages.
Négocier avec soi, après avoir vu un film, peut déjà s’avérer compliqué et douloureux, alors partager ses émotions, ses opinions avec les membres de son groupe devient parfois risqué voire impossible sans préparation préalable.

La question du rapport à l’image, sa capacité à émouvoir mais aussi à interroger, comme celle de sa "justesse" sont importantes dans des pratiques de formation qui utilisent l’audiovisuel, surtout en alphabétisation.

Cette formation abordera les questions de pré-paration, de visionnage et de post-paration d’un film avec un groupe en Alpha.

Objectifs :

  • Éclairer les réactions et comprendre les mécanismes qui agissent pendant qu’on regarde un film en situation multiculturelle.
  • Initier à une pratique interculturelle dialogique dans le domaine de l’audiovisuel. 
  • Anticiper d’éventuels incidents critiques pouvant résulter du visionnage d’un film en situation multiculturelle.
  • S’entraîner à détecter des séquences de films qui pourraient être source de malentendus, d’incompréhensions, de tensions, d’incidents critiques ou de chocs culturels, et mettre en place des stratégies d’action pour potentialiser ces moments de tensions et de conflits cognitifs. 

Contenus :

  • Image de soi, image de l’autre.
  • L’autre dans le cas d’une fiction.
  • Moi et l’autre : le schéma de l’interculturel.
  • Moi, l’autre et l’image : le schéma du triangle.
  • Zones sensibles et images guide.
  • Analyse d’incidents critiques, de séquences de films pouvant être choquantes.
  • Contextes : l’image qui parle à ma place, l’image qui parle à la place de l’autre.
  • De la consommation de films à l’utilisation du cinéma comme média interculturel et dialogique.

Public :

Formatrices et formateurs en alphabétisation/FLE.

Intervenants :

Julia Petri et Chafik Allal, formateurs à Iteco (Centre de formation pour le développement et la solidarité internationale).

Lieu :

ITECO - Rue Renkin 2 - 1030 Bruxelles.

Horaire :

9h15 à 16h30.

PAF

75€.

S’inscrire ?

Voir le programme 2018-2019 des formations continuées de Lire et Écrire Bruxelles.

Lire et Écrire Bruxelles est soutenue par :

Union européenne
Fonds social européen
Union européenne
Fonds asile, migration et intégration