Accueil > Le Mouvement > Campagnes > Journée internationale de l’alphabétisation : 8 septembre 2011 > Nous avons autant de talents que vous > La campagne de Lire et Écrire distinguée par la Commission européenne

La campagne de Lire et Écrire distinguée par la Commission européenne

Nous avons autant de talents que vous

Parmi 100 activités répertoriées sur l’ensemble du territoire européen, la Direction générale pour l’Éducation et la Culture de la Commission européenne (DG EAC) a désigné notre campagne Nous avons autant de talents que vous du 8 septembre 2011 comme l’une des 16 politiques les plus efficaces « pour améliorer la sensibilisation et la motivation à l’éducation des adultes ». Ces exemples de bonnes pratiques rassemblées dans un guide européen intitulé Strategies for improving participation in and awareneness of adult learning serviront de guide pour d’autres institutions, professionnels et médias qui souhaiteraient améliorer la promotion de l’éducation adulte et intéresser leurs groupes cibles.

Toutes les études de cas rassemblées dans cette publication ont été présentées à Bruxelles le 28 février 2012 lors de la Conférence de lancement du nouveau Programme européen pour l’Éducation des Adultes : One Step Up.

Lors de la présentation de la démarche, les interlocuteurs présents et la Commission européenne ont été très intéressés par le processus de participation des apprenants mis en place pour réaliser cet événement. Lire et Écrire Communauté française a alors rappelé les enjeux et les caractéristiques de la campagne « Nous avons autant de talents que vous » où, pour la première fois, les apprenants participaient à l’entièreté du processus de conception (de la création du slogan jusqu’aux interviews avec la presse) et a insisté sur le fait que cette volonté de travailler non pas pour les apprenants mais avec eux était un engagement de longue date au sein de l’association.

Pour illustrer son propos, notre association a mis en avant d’autres outils de sensibilisation déjà réalisés avec les apprenants les années précédentes comme la BD Les rebelles de l’illettrisme ou le disque de slam De la Brume à la plume. Elle a aussi présenté le réseau des apprenants dont l’une des finalités est de s’engager dans des actions de sensibilisation pour lutter contre les causes de l’illettrisme et faire changer les regards que l’on porte sur eux.

Les personnes présentes ont également été interpellées par la pertinence des différents supports de campagne à la très large diffusion (90 000 sets de table et 30 000 livrets) et au coût de revient relativement peu élevé.