Accueil > Le Mouvement > Campagnes > 8 septembre – Journée internationale de l’alphabétisation 2016 > Signature des cartes postales Rosa

16 mai 2017

Signature des cartes postales Rosa

Le point à Bruxelles et en Wallonie picarde

Près de 300 cartes signées en Wallonie picarde. Objectif 6 000 à Bruxelles.

1 000 cartes signées à ce jour à Bruxelles

En février 2017, Lire et Écrire Bruxelles a lancé sa version régionale de la campagne Rosa, la vie en rose, menée en Fédération Wallonie-Bruxelles par le Mouvement.

Objectif : récolter 6 000 cartes à Bruxelles pour témoigner au ministre Willy Borsus des difficultés que rencontre notre public avec les mesures d’activation et, depuis cette année, avec le PIIS (Projet individualisé d’intégration sociale). Cette rencontre est souhaitée pour fin juin au plus tard, nous attendons sa réponse…

Aujourd’hui, le 10 mai, la Régionale vient de dépasser le seuil symbolique de 1 000 cartes signées. Ce chiffre est vraiment encourageant pour clôturer en beauté cette campagne. Lire et Écrire Bruxelles attend avec enthousiasme le retour de vos cartes pour voir son compteur se rapprocher des 6 000 !

Plus d’infos…

Inefficacité des politiques d’activation et discrimination envers les personnes en situation d’illettrisme

Des Wallons picards se mobilisent !

Plusieurs centaines de citoyens et d’acteurs de Wallonie picarde dénoncent l’inefficacité des politiques d’activation et leur caractère discriminant pour les personnes en situation d’illettrisme.

Travailleurs sans emploi, apprenants en alphabétisation, syndicalistes, éducateurs, assistants sociaux, psychologues, professionnels de la santé, animateurs et responsables dans les domaines culturels et de l’éducation permanente, enseignants, bibliothécaires, entrepreneurs, étudiants, ouvriers de production, retraités, militants, bénévoles, allocataires sociaux…

Ils sont près de 300 Wallons picards à avoir soutenu la campagne 2016-2017 en signant la carte postale Rosa qui dénonce l’inefficacité des politiques d’activation et leur caractère discriminant pour les personnes en situation d’illettrisme.

Lire la suite…