Jusqu’au 19 avril 2020, toutes nos activités en contact avec le public sont annulées ou suspendues.
Plus d’infos…

Accueil > Charleroi Sud-Hainaut > Qui sommes-nous ? > Notre histoire

Notre histoire

Lire et Écrire Charleroi Sud-Hainaut : naissance d’une association

Se rendant compte de la persistance de l’illettrisme malgré l’instruction obligatoire en Belgique, les mouvements ouvriers chrétien et socialiste ont décidé, en 1983, de créer Lire et Écrire.

Aujourd’hui, Lire et Écrire est structurée en régionales réparties sur l’ensemble du territoire de la Fédération Wallonie-Bruxelles. Ces régionales sont coordonnées aux niveaux de la Région wallonne, de la Région de Bruxelles-Capitale et de la Fédération Wallonie-Bruxelles.

Histoire de Lire et Écrire Charleroi Sud-Hainaut

À partir de 1977, la FUNOC ASBL met sur pied un dispositif global visant à prendre en compte les besoins de formation et d’insertion des jeunes et adultes peu qualifiés et peu scolarisés de la région de Charleroi. Dans ce dispositif global, apparait très vite la nécessité de procéder notamment à l’organisation de formations d’alphabétisation orale et écrite, et ce à côté des formations de base et de préqualification. Plus d’une dizaine de groupes d’alphabétisation ont ainsi pu être mis sur pied chaque année.

En 1988, le ministère de la Communauté française demande explicitement la création d’une asbl séparée. La FUNOC crée donc, avec le même pouvoir organisateur et la même pédagogie, l’asbl Lire et Écrire Charleroi.

Depuis 1997 les ressources de l’asbl Lire et Écrire Charleroi augmentent grâce au développement de projets spécifiques.

En 2004, la Région wallonne demande une redéfinition des missions spécifiques de Lire et Écrire Charleroi et de la FUNOC. Il est décidé en Commission d’agrément que la Funoc assurera des actions de formation sur le territoire de Charleroi et que Lire et Écrire Charleroi s’étendra au Sud-Hainaut et développera des actions de formation alphabétisation là où des besoins dans la sous-région ne sont pas couverts, c’est-à-dire principalement en dehors de l’entité de Charleroi.

Par ailleurs, Lire et Écrire Charleroi renforcera le développement de diverses actions de seconde ligne en soutien aux opérateurs d’alphabétisation de la sous-région : sensibilisation, recherche, animation d’un réseau sous-régional d’opérateurs d’alphabétisation et de FLE, formation de formateurs, soutien à des formateurs bénévoles et à divers opérateurs d’alphabétisation, impulsion de partenariats divers et d’actions diverses en vue notamment de décentraliser les actions de formation, participation aux instances wallonnes et communautaire de Lire et Écrire, etc.

Du fait de sa vocation à intervenir sur l’ensemble de la sous-région, Lire et Écrire Charleroi change de nom ; sa nouvelle appellation est « Lire et Écrire Charleroi Sud-Hainaut ».

Voir aussi les historiques de :

La régionale bruxelloise : Lire et Écrire Bruxelles.

Les huit régionales wallonnes :

La coordination wallonne : Lire et Écrire en Wallonie.

La coordination communautaire française : Lire et Écrire Communauté française.

Le mouvement : Lire et Écrire.